-

Estrosi et la canicule

Publié par admin le 4 août 2018 dans Humeurs, Les fantaisies de Christian

Sa majesté, très prévenant vis à vis de ses habitants et touristes, prodigue des conseils via sa page « fesse bouc » en cette période de canicule :Estrosi_Canicule

Fort bien, c’est sympathique mais il ne fait qu’enfoncer des portes ouvertes (comme à son habitude) en recopiant ce que l’on trouve partout dans les médias en ce moment.

Ce qui est grave, et qu’il ne dit pas bien entendu, c’est que ce même personnage a, depuis quelques semaines,  fait fermer la fontaine publique place du Pin. C’est là où venaient s’abreuver et se rafraichir les quelques SDF du quartier; SDF qui lui donnent des boutons et dont il voudrait se débarrasser par tout les moyens, y compris celui qui est les plus ignoble : la privation de l’eau. Il met ainsi la vie de ces gens en danger.

Mots-clefs :, , , , ,

 
-

Conduire à la « seine-et-marnaise »

Publié par admin le 10 juil 2018 dans Futile-Inutile, Humeurs

Je réside depuis quelques temps en Seine et Marne( 77) et la façon de conduire des autochtones a de quoi surprendre pour un niçois. Ce n’est pas qu’ils conduisent mieux,  ni plus mal, mais il conduisent … comment dire … différemment.
Quelques exemples :

  1. Ils roulent à 30 km/h et même moins dans les stupides « zone 30″.
  2. Leur temps d’arrêt au panneau « stop » est d’au moins 2 secondes, si ce n’est pas plus.
  3. Un piéton est sur le trottoir, il a peut-être envie de traverser sans en montrer une amorce de début de démarrage de cette action , l’automobiliste s’arrête.
  4. Le feu est orange, on s’arrête.
  5. Le feu est rouge, on s’arrête à au moins 5m en avant du feu.
  6. On veut tourner à droite (ou à gauche), on ne met que très rarement le clignotant.
  7. Un rond point … pas de clignotant pour indiquer où l’on va.
  8. En ville ils ne dépassent pas le 40 km/h
  9. Sur les routes, ils roulent comme des limaces, même s’il n’y a personne devant eux et qu’il fait beau. Le 90 km/h (et même pas l’absurde 80 km/h) n’est jamais atteint. Si on les suit sagement on n’a jamais de PV pour dépassement de vitesse.
  10. Ils ne stationnent pas en double ou triple file comme à Nice.
  11. Sur de petites routes départementales avec des virages, ils freinent alors qu’ils ne roulaient même pas à 50 km/h
    .

Ces quelques exemple ne sont valables que pour les Seine-et-marnais, mais pas pour les « Parisiens » qui eux roulent encore différemment. C’est vraiment difficile, en France de passer d’un département à un autre tant les règles et façons de conduire sont différentes.

A lire ou à relire : Permis de conduire … à la niçoise


Mots-clefs :, ,

 
-

Mobilité durable, Nice se distingue

Publié par admin le 27 juin 2018 dans Les fantaisies de Christian, Nice pratique

Greenpeace France a mené une grande étude sur les 12 principales villes françaises à propos de la réduction du trafic automobile, une des causes majeures de la pollution de l’air, les mesures de développement des transports en commun ainsi que la promotion des déplacements « doux ».

Malgré les effets d’annonce et la propagande estrosienne, Nice se distingue encore une fois par sa position remarquable dans le fin fond du classement, un peu avant Marseille où la situation est catastrophique et loin derrière Strasbourg et  Paris, villes qui tentent de réduire le plus la circulation automobile dans leurs rues.

Mobilite-durable_2018[ cliquez sur l'image pour lire l'article de cette étude ]

Ce n’est pas le mini tronçon de la ligne T2 du tram qui va arranger cela, vu qu’il ne mènera pas encore dans le centre ville (le bout du tunnel est encore loin) et que la fréquence des rames sera pour l’instant ridiculement faible. Mais le sieur Estrosi tient coute que coute à son inauguration ce 30 juin 2018, avant l’été. Ligne promise pour une mise ne service totale en 2013 … qui n’aura qu’une livraison partielle en 2018. Merci qui ? [ lire aussi cela ].
Ce n’est pas non plus l’absence de plan de circulation drastique pour éviter un engorgement d’automobiles dans le centre-ville, ni l’absence de vastes parkings de dissuasion à la périphérie de la ville qui arrangera les choses. Des villes « se bougent », tant en France qu’à l’étranger, mais à Nice, notre « bon » (! !) maire laisse faire et le prend pas conscience du réel danger de la pollution atmosphérique.

A ce sujet qui ne date pas d’hier, lire aussi quelques anciens billets de Bego.06:

Mots-clefs :, , , , , ,

 
-

Séisme à Nice : des bâtiments neufs s’effondrent

Publié par admin le 20 juin 2018 dans Futile-Inutile, Les fantaisies de Christian

Nice_Gare_Affreux-affreux[ cliquez sur l'image pour lire l'article ]

Cette vision cataclysmique, c’est ce que notre saigneur (non, il n’y a pas de faute d’orthographe) local, le sieur Cricri premier a osé autoriser comme construction pharaonico-abominable pour relier la gare SNCF, dont la façade est classée (et oui !) à l’avenue Jean Médecin. Toute cette horreur architecturale qui ne cadre absolument pas avec les constructions du quartier ni avec l’architecture niçoise pour implanter un « bidule » commercial sans grand intérêt pour les autochtones.
Non seulement ces bâtiments en verre ne cadrent pas avec l’environnement, mais leur aspect « tordu » peut faire croire à un affaissement de terrain, affaissements dont la ville est coutumière [voir ceci et cela] et qui dissuadera les promeneurs de cheminer le long de cette verrière. En outre, est-ce que le promoteur et la municipalité ont prévu de fournir des lunettes de soleil et de la crème protectrice indice 100 aux habitants en face de ces miroirs, habitants qui ne manqueront pas de recevoir en permanence, et sans le vouloir, de fortes doses de rayons u.v. généreusement fournis gratuitement par le soleil et qui ne manqueront pas d’entraîner une forte augmentation des cancers de la peau chez les dits habitants ?

Affreux, affreux, affreux; c’est la seule chose que l’on peut proclamer en face de ce « bidule ». Comment peut-on laisser faire « ça » ? C’est un outrage majeur à l’environnement, à la décence même. Estrosi est devenu encore plus « fada ».

Mots-clefs :, , , , , ,

 
-

Les boules de Christian

Publié par admin le 7 juin 2018 dans Futile-Inutile, Les fantaisies de Christian

Sa majesté montre ses boules; enfin … pas vraiment les siennes mais celles qu’il a choisi pour « égailler » le trajet de la ligne T2 du tram :

Boules-de-Glace_Tram-T2

Et le monsieur de s’emporter lyriquement :
« Colorée, joyeuse et séduisante, cette œuvre de près de 5m de hauteur représente un cornet de glace à 4 boules, construit avec des moules en plastique utilisés pour jouer sur la plage. Une manière de s’interroger sur les stratégies de séduction de la société contemporaine. »

Quels parfums, ces glaces ?
Bref, un « machin » immonde, affreux, qui fera cependant le bonheur des pigeons, mouettes et goélands; la ville leur offrant un magnifique crottoir à plusieurs étages. Merci qui … ?

A lire aussi sur le même sujet : Nice : le glacier Fenocchio s’installe sur la Promenade (Le Ficanas)

Mots-clefs :, , , , , , ,

Copyright © 2019 Bego.06. Theme signé Laptop Geek. Traduction WordPress tuto.