0

Nice, la nouvelle tenue des balayeurs

Publié par admin le 9 oct 2019 dans Futile-Inutile, Nice pratique

Hier nous a été présenté la nouvelle tenue des balayeurs.
L’affreuse tunique « jaune pétant » va être remplacée par un seyant gilet bleu (le gilet jaune devient interdit à Nice) accompagné d’un short beaucoup plus pratique pour se déplacer rapidement et ainsi augmenter la productivité tout en conservant un salaire de misère.

Estrosi-balayeurNice, la nouvelle tenue des balayeurs municipaux (à gauche sur la photo)

Mots-clefs :, , ,

 
0

Conduire à la « seine-et-marnaise »

Publié par admin le 4 oct 2019 dans Futile-Inutile, Humeurs

Je réside depuis quelques temps en Seine et Marne( 77) et la façon de conduire des autochtones a de quoi surprendre pour un niçois. Ce n’est pas qu’ils conduisent mieux,  ni plus mal, mais il conduisent … comment dire … différemment.
Quelques exemples :

  1. Ils roulent à 30 km/h et même moins dans les stupides « zone 30″.
  2. Leur temps d’arrêt au panneau « stop » est d’au moins 2 secondes, si ce n’est pas plus.
  3. Un piéton est sur le trottoir, il a peut-être envie de traverser sans en montrer une amorce de début de démarrage de cette action , l’automobiliste s’arrête.
  4. Le feu est orange, on s’arrête.
  5. Le feu est rouge, on s’arrête à au moins 5m en avant du feu.
  6. On veut tourner à droite (ou à gauche), on ne met que très rarement le clignotant.
  7. Un rond point … pas de clignotant pour indiquer où l’on va.
  8. En ville ils ne dépassent pas le 40 km/h
  9. Sur les routes, ils roulent comme des limaces, même s’il n’y a personne devant eux et qu’il fait beau. Le 90 km/h (et même pas l’absurde 80 km/h) n’est jamais atteint. Si on les suit sagement on n’a jamais de PV pour dépassement de vitesse.
  10. Ils ne stationnent pas en double ou triple file comme à Nice.
  11. Sur de petites routes départementales avec des virages, ils freinent alors qu’ils ne roulaient même pas à 50 km/h
    .

Ces quelques exemple ne sont valables que pour les Seine-et-marnais, mais pas pour les « Parisiens » qui eux roulent encore différemment. C’est vraiment difficile, en France de passer d’un département à un autre tant les règles et façons de conduire sont différentes.

A lire ou à relire : Permis de conduire … à la niçoise


Mots-clefs :, ,

 
0

Côte d’Azur … ou Côte des « citrons » ?

Publié par admin le 3 août 2019 dans Consommation, Humeurs, Nice pratique

On peut légitimement se poser la question après ceci :

Les 'citrons" nous envahissent
Depuis le 2 aout 2019 notre beau pays est relié par des vols directs avec Pékin. le premier vol a vomi une quantité incroyable de ces « faces de citron » sur notre sol. Et ce n’est qu’un début puisque non seulement les « autorités » locales (cricri en tête qui faisant le fanfaron) ont accueilli ces envahisseurs venus de l’est, elles envisagent aussi de créer d’autres liaisons avec Shanghai et Canton. Comme si l’on n’avait déjà pas assez de touristes pollueurs ici.
De plus, ces jaunes viennent de Chine, pays éminemment démocratique comme tout le monde le sait, où l’on espionne chaque citoyen pour le noter et réprimer ses mauvais comportement, pays où le droit de parole, d’opinion et la liberté de la presse n’existent pas. Pays où l’on interne dans des camps de rééducation ceux qui ne veulent pas « marcher à la baguette ». Pays qui n’hésite pas à s’immiscer et à contrôler le peu de libertés qui existent dans les territoires « indépendants » de Hong-Kong. Pays qui nous fourgue déjà tout un tas de marchandises et même des fruits et légumes douteux.

La venue de ces individus ne bénéficiera qu’aux gargotiers-hoteliers-boutiquiers qui en profitent déjà en augmentant fortement leurs prix : j’ai vu des barquettes de 250g de cerises à Saleya pour la « modique » somme de  3,50€, la boule de glace à 2,70€ et la part de socca à 3,50€. Les autochtones apprécieront ! Nice qui était une ville de riche va devenir une ville vitrine, une ville de façade pour touristes où les vrais niçois travailleurs ne pourront plus habiter ni y vivre correctement. Il faudra alors que « sa majesté » crée des brigades de comédiens jouant le niçois de base pour faire croire aux touristes que la ville est encore habitée par des gens « normaux ».
De plus, venir de ce pays lointain, et d’autres aussi (pays du Golfe, Russie …), par avion est une imbécilité monstre, une attaque à l’environnement, un déni du dérèglement climatique.

Il faut que les mentalités changent, que l’on cesse de vouloir à tout prix faire venir des touristes chez nous pour « faire du fric ». Ce n’est qu’à cette condition que notre environnement sera protégé et que peut-être la vraie vie des habitants sera préservée.

Chinois : go home !

Sur la Côte d’Azur, seuls les citrons de Menton (IGP) ont le droit de cité.

Mots-clefs :, , , , , , , ,

 
-

Nice-matin ne sait pas ce qu’est une « fréquence »

Publié par admin le 5 juil 2019 dans Futile-Inutile

Dans l’édition « ouaibe » du 5 juillet 2019, ce canard (boiteux) nous gratifie d’un article, en soit intéressant, à propos du plan d’aménagement des voies et des gares de la Côte d’Azur afin d’avoir un TER régional digne de ce nom, rappelant les RER parisiens. Et le journaleux de service, emporté par son enthousiasme nous écrit ceci :

Il s’agit de passer, entre Nice et Cannes, de 35 à 72 TER par jour. Et, entre Nice et Monaco, de 38 à 72 TER par jour, soit 6 par heure et par sens. Un TER toutes les 10 minutes, alors que la fréquence est aujourd’hui de 20 minutes.

Il n’y a rien qui vous choque ?
Oui, c’est bien cela, vous qui avez suivi correctement des études scientifiques au lycée vous avez bien percuté sur l’erreur monumentale. Ce n’est pas une fréquence dont on nous parle car une fréquence est un nombre de quelque chose par unité de temps. Lorsqu’on nous dit « 1 TER toutes des 10 minutes » c’est bien une fréquence, mais il serait alors plus correct de dire « 6 TER / heure » Par contre l’expression « la fréquence est aujourd’hui de 20 minutes » ne veut rien dire, ce n’est pas une fréquence mais un intervalle de temps; pour parler en fréquence il fallait écrire « aujourd’hui la fréquence est de 1 TER chaque 20 minutes » ou mieux « la fréquence est de 3 TER / heure« .

Encore une fois, les journaleux en général mais ceux de NM en particulier n’ont aucune connaissance scientifique, aussi minime soit-elle, pour écrire en langage précis et correct. Et ce n’est pas la très mauvaise, inutile et imbécile réforme du Lycée et du bac voulue par le sinistre de l’Education, le sieur Blanquer (alias « Blanquette ») qui va arranger les choses puisque dans la nouvelle mouture des élèves pourrons sortir de l’enseignement secondaire avec un bac sans mathématiques, sans Physique-chimie ni SVT. Ah, il va être « beau » l’avenir de la France.

Mots-clefs :, , , , , ,

 
-

Notre « Pan Bagnat » encore massacré

Publié par admin le 22 mai 2019 dans Consommation, Futile-Inutile

Je crie « au secours » quand je vois ça qui ressemble à du vomi sur deux tranches de tomates; quel est le rapport avec notre « Pan Bagnat » ?

Les ingrédients de ce « truc » infâme sont les suivants :

Pour 2 Pan Bagnat Vegan :
1 boite de fruit du jacquier au naturel en morceaux
1 pot de mayonnaise nature
2 pains à Pan Bagnat (Attention, certains sont dorés à l’oeuf !)
1 tomate coupée en rondelles
2 grandes feuilles de salade verte
1/2 poivron coupé en lamelles
Olives coupées en rondelles
Sel Kala Namak (qui ajoutera un goût d’oeuf dur)

[ la "recette" (beurk) complète est ICI ]

- Le fruit du Jacquier, mais pourquoi donc ? Pourquoi utiliser un fruit exotique qui vient de loin, qui a donc un impact carbone très important ? Les végan ne sont alors pas du tout écologiques. Et il n’y a jamais eu cela dans le Pan Bagnat !
- De la mayonnaise nature ? Ah bon; la mayo n’est absolument pas un ingrédient normal du vrai Pan bagnat. Et de quelle mayo s’agit-il, car dans la véritable on utilise un œuf. Sans doute est-ce encore un ersatz fabriqué avec n’importe quoi et bourré de conservateurs, stabilisants, émulsifiants.
- Feuille de salade verte, eh non, il n’y a pas de salade verte dans le pan bagnat !
- Olives coupées ? N’importe quoi, il faut des olives noires entières, « de Nice ».
- Sel Kala Namak ? Encore un « truc » exotique à impact carbone élevé.
- et l’huile ? et le vinaigre ? et l’ail ? et les cébettes ? et les artichauts ? et les radis ? et les févettes en saison ? et le basilic ? Pourtant tout cela est végétal, non ?

Je ne comprendrai jamais ces « bouffeurs d’herbe » (alias végans) qui veulent consommer des produits ressemblant aux aliments classiques, mais uniquement confectionné avec des plantes. De plus ils ne respectent même pas les ingrédients originaux des recettes, fussent-ils végétaux.

Alors, si vous voulez vraiment vous régaler, confectionnez vous un VRAI PAN BAGNAT dont la recette officielle est celle-ci; et n’oubliez pas le thon et les anchois qui donnent un vrai bon gout. Oubliez le charlatanisme des végans !

Mots-clefs :, , , ,

Copyright © 2019 Bego.06. Theme signé Laptop Geek. Traduction WordPress tuto.