0

Estrosi ne se mouille pas beaucoup

Publié par admin le 18 mai 2019 dans Futile-Inutile, Les fantaisies de Christian

Sa seigneurie a décidé de rétablir dans son royaume, c’est à dire dans la fumeuse « Métropole Nice-Cote d’Azur », la limitation de vitesse à 90 km/h à la place de la stupide 80 km/h instaurée à la va-vite par son altesse Macron et son premier sinistre.

Estrosi_90[Cliquez sur l'image pour lire l'article (Nice-Matin)]

Cependant, faisant cela le monsieur ne se mouille pas beaucoup. Compte-tenu de la largeur et des tracés sinueux des routes de la métropole, il n’y a guère la possibilité de rouler à 90 km/h et souvent même pas à 70 km/h. Seules quelques routes le permettraient, mais là c’est oublier que notre région accueille en permanence une noria de voitures de touristes envahisseurs qui se trainent comme des escargots. Bref, ce retour en arrière, ce rétropédalage (terme à la mode chez les journaleux) permet à Cricri de faire sa pub’, de lisser le poil de ses potentiels électeurs (dont je ne fais par parti ! Dieu m’en garde) dans le bon sens. Mais ce nouvel affichage va encore nous couter en achats de panneaux; ce sont les fabricants qui se frottent les mains.

Dans la métropole se sera donc : vous êtes autorisés à rouler à 90 km/h mais vous ne le pouvez pas souvent; c’est ça la liberté.

Mots-clefs :, , , , , , , , ,

 
-

Une mesure compensatoire liée au 80 km/h sur les routes

Publié par admin le 8 juil 2018 dans Enseignement, Futile-Inutile

Pas question de laisser la très impopulaire limitation à 80 km/h gâcher les vacances des français. A titre de compensation, le gouvernement étudie la possibilité de rallonger les vacances d’été de quelques jours.

Avec les 80 km/h, les vacanciers vont passer plus de temps sur les routes » analyse une note confidentielle rédigée par les services du premier ministre , « pour limiter l’impact de cette évolution, il paraît légitime d’offrir une compensation sous la forme d’une durée supplémentaire de congés ». Compte tenu de l’urgence, la note préconise la mise en application de la mesure dès cette année.

Pour en savoir plus, cliquez sur l’image :
Panneau_80-km-h[ edukactus ]

Mots-clefs :, , ,

 
-

Nice, à la deuxième place …

Publié par admin le 17 avr 2018 dans Humeurs, Les fantaisies de Christian

… des villes de France les plus polluées.

Qualite-air_Villes-France

Nice se situe à la 99° place sur 100 villes étudiées. C’est mauvais, très mauvais exécrabel. Nous somme loin derrière Paris pour laquelle les médias en font « tout un plat » dès qu’une pollution s’amorce. Mais pour Nice, jamais rien dans les médias, ou c’est extrêmement rare. C’est vrai qu’ici, c’est un sujet tabou, il ne faut absolument pas en parler, des fois que cela ferait fuir les touristes (ce ne serait pas plus mal d’ailleurs).

Estrosi se garde bien de commenter le sujet, pourtant lui il parle toujours pour un oui, pour un nom, toujours à tord et à travers. Mais là, rien, nada !

L’article de l’Express dont est issu ce tableau : ICI

Mots-clefs :, , , , , ,

 
-

Le massacre de la cuisine niçoise continue

Publié par admin le 14 mar 2018 dans Consommation, Futile-Inutile

Après l’affaire du « pan bagnat au poulet-miel » (petit rappel ici), ne voila-t-il pas qu’une « chef » bien mal inspirée  nous propose une bien curieuse « pissaladière » :

Pissaladiere_mesclun_tomates[ cliquez sur l'image pour lire l'article (Nice-Matin) ]

La recette de la véritable pissaladière est celle-ci, méfiez-vous des contrefaçons qui pullulent dans les revues féminines mais aussi sur internet  : http://www.nice.fr/uploads/media/default/0001/02/pissaladiere.pdf

Tous ces prétendus « chefs » étoilés commencent sérieusement à me les briser menu lorsqu’ils massacrent les recettes régionales authentiques en y ajoutant des ingrédients plus ou moins saugrenus. Ils veulent innover, inventer … certes, mais alors il faut qu’ils changent le nom de leur composition, il ne faut plus que l’on y trouve une quelconque allusion au plat original.

D’autres recettes de la cuisine niçoise

Mots-clefs :, , , , ,

 
-

Pan bagnat : « les cons, ça ose tout,
c’est même à ça qu’on les reconnaît ! »

Publié par admin le 6 mar 2018 dans Consommation, Futile-Inutile

Un « restaurateur » de l’aéroport de Nice a osé faire « ça » :

Pan-Bagnat_heresie

Non mais, où il l’a eu son diplôme de cuisinier celui-là ?  Un minimum d’honnêteté voudrait que l’on respecte scrupuleusement les recettes régionales. Les revisiter, peut-être, et pourquoi pas à la condition de ne pas donner le nom d’origine du plat.
Les touristes qui débarquent à l’aéroport seront leurrés, trompés, arnaqués en  croyant consommer un de nos plats nationaux (du Comté de Nice, j’entends) et en repartirons avec une fausse idée. Et dire que ce « machin » (c’est innommable) est « offert » pour la modique somme de 9,00 €. Il ne s’em….de pas le monsieur !

Amis touristes, si vous voulez gouter à la véritable cuisine niçoise, c’est par ici.

Mots-clefs :, , , , ,

Copyright © 2019 Bego.06. Theme signé Laptop Geek. Traduction WordPress tuto.