0

Bonne baignade

Publié par admin le 23 juin 2017 dans Nice pratique

Bien que l’eau de mer soit encore un peu fraiche (pour moi, tant qu’elle n’est pas à 25°C l’eau est « fraiche »), il n’y a pas de méduses alors amis touristes profitez-en. Cependant il faut respecter la réglementation que je rappelle ci-dessous :

reglement_plages

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Bref : tout ce qui n’est pas interdit est autorisé.

Le problème est le « burkini », on ne sait pas quoi en faire … mon avis est qu’il faut l’interdire car c’est vraiment moche et gâche le paysage, mais ça c’est une autre histoire !no-Burkini

Au 19° siècle, ce n’était pas mal non plus (surtout l’article 4):reglement_plages

Mots-clefs :, ,

 
-

Voici revenu le temps des glaces

Publié par admin le 4 juin 2017 dans Consommation

Dès que les « beaux jours » reviennent, que la chaleur commence à se faire sentir, quoi que de plus tentant qu’une bonne glace artisanale. Cela est d’autant plus facile que de très nombreux glaciers arborant en gros caractères « glaces artisanales » ou mieux en italien « gelati artigianali » fleurissent dans chaque rue, ruelle, passage, venelle, boulevard, impasse, forum, esplanade, agora, place et placette fréquentées par les proies faciles que sont les touristes. Nice étant une des ville, ou même LA ville, qui compte le plus de glacier au mètre-carré … c’est dire que le métier doit être très lucratif. En effet, ces boutiquiers osent proposer UNE boule de glace pour la modique somme de 2,50€ à 2,80€ ! ! Enfin, si la qualité réellement artisanale est là, pourquoi pas une fois en passant.

Hummm ... les bons colorants synthétiques

Cependant le qualificatif « artisanal » révèle bien des surprises.
L’expression « glace artisanale » ne permet pas de dire que le glacier a savamment concocté ses glaces avec des produits traditionnels tels que la crème, le lait, des œufs et des produits frais. N’importe qui peut se bombarder « artisan glacier » et préparer des prétendues « glaces artisanales »; aucun diplôme ni examen n’est nécessaire. Il suffit d’acheter une machine à glace pour turbiner, c’est à dire ajouter plus ou moins (souvent plus) d’air, à un mélange industriel et ouvrir le commerce.

En effet, un grand nombre de ces pseudo-glaces artisanales sont confectionnées avec des produits standardisés prêts à l’emploi vendus par l’industrie agro-alimentaire.

  • Le principal ingrédient est la « base » blanche :

La base blanche est la partie commune à toutes les crèmes glacées. Dans la plupart des cas, la base est un mélange de stabilisants, émulsifiants, épaissisants et sucres auquel on ajoute ensuite du lait. Une fois que la base blanche est réalisée, il suffit d’y incorporer l’arôme (souvent de synthèse), des colorants synthétiques, de turbiner puis de marbrer et décorer le bac. Il existe différentes bases. Le choix d’une base est déterminant pour le rendu final de la crème glacée. (Structure, texture, goût et conservation)
[description d'un marchand de ce "bidule" - la composition exacte n'est pas divulguée ...]

Alors que pour une véritable glace artisanale amoureusement confectionnée il faut : du lait, de la crème liquide, des jaunes d’œufs et du sucre. C’est tout, pas besoin de stabilisant, d’émulsifiant et autres « poudres magiques » en E… Parcourez les compositions et les ingrédients et vous ne consommerez plus jamais ces glaces.

  • On y ajoute des préparations pour parfums :
    - parfums classiques
    - parfums « modernes » (ce qui ne veut rien dire mais permet de proposer de tout et parfois n’importe quoi). Regardez en particulier, et ce n’est qu’un exemple, la composition du parfum « bleu schtroumpf » ! ! ! Pour ceux qui ne maîtrisent pas l’italien les ingrédients sont les suivants « sirop de sucre (sucre, eau), sirop de glucose, épaississant: E1422, arômes, colorants: E131. »
    - parfums de synthèse, de loin les plus nombreux, avec une grande collection de E…
  • On mélange tout cela et on turbine dans une machine à glace en introduisant plus ou moins d’air (souvent beaucoup plus), c’est le « foisonnement » qui rend la glace crémeuse et onctueuse et qui permet au « glacier » de vous vendre du vent au prix de la glace.

Autrement dit, la plupart de ces glaces artisanales ne sont qualifiées d’artisanales uniquement parce qu’elles sont préparées par le boutiquier, même si c’est à grand coup de mélanges plus ou moins mystérieux et franchement chimiques. Combien de glaciers sont réellement de vrais artisans et non pas des assembleurs de produits préparés industriellement ? En outre, lorsque l’on consomme ces préparations nous ne savons absolument rien de leur composition alors que pour les glaces industrielles vendue dans les grandes surfaces la composition est clairement indiquée, ce qui permet de faire son choix entre des barquettes à bas prix et de piètre qualité et les autres.
Quant au prix de vente, il atteint des valeurs astronomiques, la moyenne se situant vers 2,50€ la boule alors que cela leur revient à même pas 0,20€ en utilisant les processus industriels. Une très belle marge qui permet de financer facilement la location du local, l’amortissement du matériel, les salaires des employés, les charges diverses et variées et un très bon revenu net; sans compter (si l’on peut dire) que ces boutiquier ont souvent une double comptabilité, usent d’emplois au noir et payent leurs employés avec des élastiques. La belle vie …

Et pour en savoir (un peu) plus …

.

Au législateur de mettre un peu d’ordre dans tout cela : n’autoriser d’appeler « glace artisanale » que les glaces préparées uniquement avec des produits bruts – oeufs – lait – crème – fruits frais ou extraits naturels de ces fruits (comme pour la fumeuse mention « fait maison » des restaurant qui tarde beaucoup à apparaître), rendre obligatoire l’indication de la composition de chaque glace par exemple sous la forme d’un livret librement accessible à l’entrée de la boutique. Ainsi, les vrais artisans glaciers seront mis à l’honneur et les assembleurs de produits chimiques montrés du doigt; non mais ….
Deux exemples d’industriels fournisseurs de produits chimiques pour glaciers :
- Planet’glaces
- Pregel

Et pour bientôt : de la glace qui fond moins vite; on n’arrête pas « le progrès » !

Mots-clefs :, , ,

 
-

Nice et ses « belles » plages

Publié par admin le 30 mai 2017 dans Futile-Inutile, Nice pratique

La mairie, par l’intermédiaire de son office du tourisme vous vendent ça :Nice_Plage

Ne soyez pas dupes, la réalité est ailleurs. Ce que nous pouvons voir et sentir actuellement c’est plutôt cela :Nice-Sale_plage-voilier-mai-2017

Interrogée, sollicitée, la mairie détourne la conversation, s’emberlificote la langue de bois pour annoncer avec des arguments fallacieux que « ce n’est pas de sa faute » Depuis que Estrosi est redevenu maire de la ville la situation ne s’améliore pas, elle empire même.
Estrosi parade, blablate inutilement devant micros et caméras sur des sujets qui ne concernent pas souvent la ville ou seulement pour le « prestige ». De l’environnement au quotidien il s’en fout totalement. En tant que maire, il est responsable de tout : sécurité, environnement, urbanisme … Nous avons déjà vu sa capacité (= son incapacité !) à assurer la sécurité des habitants le 14 juillet dernier où le manque total de moyens préventifs, tels que des plots de béton, a amené au massacre que l’on connaît. Vivement les prochaines élections municipales pour que les niçois virent enfin ce triste personnage imbu de lui même mais totalement inefficace pour la vie quotidienne de ses administrés.

Mots-clefs :, , , , , ,

 
-

Carnaval de Nice 2017 : la fin d’une gratuité

Publié par admin le 11 fév 2017 dans Humeurs, Les fantaisies de Christian, Nice pratique

[mis à jour le 11/02/17]
Aujourd’hui débutent les festivités du Carnaval, « Roi de l’énergie ». Niçois, ne vous réjouissez pas car la municipalité a décidé de ne plus offrir de vision gratuite à sa populace; tout sera payant !
Depuis qu’il existe, le Carnaval de Nice permettait à une partie de la population d’accéder aux défilés sans débourser le moindre centime; seule la Place Masséna était en accès payant bon pour les benêts de touristes. La zone gratuite fut d’abord et pendant longtemps le long parcours sur l’avenue de la gare, devenue ensuite avenue de la Victoire et enfin Avenue Jean Médecin (à ne pas confondre avec son escroc de fils). La foule bigarrée et joyeuse se pressait pour voir passer les chars et les grosses têtes et s’adonner ensuite à des batailles de confetti mémorable – toute ma jeunesse -.
Après la mise en service de la ligne T1 du tram, le parcours a été dévoyé autour du jardin Albert 1°, et la vision gratuite de sa Majesté et de sa cour (non, je ne parle pas de Estrosi mais bien du Roy carnaval) pouvait encore s’effectuer le long de l’avenue de Verdun – la Promenade des Anglais et l’avenue des Phocéens [voir ici]

Cette année, à cause du terrible attentat du 14 juillet 2016; les organisateurs ont décidé de modifier le circuit afin qu’il soit plus sécurisé -proposition louable en soi, vu le manque total de précaution prise ce soir là par Estrosi et sa clique-. Ce nouveau circuit part de la place Masséna, fait le tour d’une partie de la promenade du Paillon par le Bd Jean Jaurès – l’allée résistance et Déportation – et enfin revient par l’avenue Félix Faure pour retourner à la Place Masséna. Petit circuit … Les batailles de fleurs suivront le même parcours et ne se dérouleront donc plus sur la Promenade des Anglais comme auparavant (sécurité oblige !).Plan Carnaval 2017
La nouveauté, et je m’en suit aperçu en compulsant le site ad hoc, est qu’il n’y a plus du tout de zone à accès gratuit pour les corsi (il n’y a pas de faute, c’est bien le pluriel de corso, mot italien) carnavalesques. La zone « B » (voir le plan ci-dessus) est en accès payant. Les niçois apprécieront …

Faire casquer tout le monde, même si ce n’est « que » 5€ pour voir défiler les grosses têtes en restant debout est immonde. Ainsi, Carnaval ne sera plus une fête « populaire » (pouha … quel vilain mot que les instances dirigeantes droiteuses de la famille des ripoublicains et partis clones de la ville ne veulent pas entendre). Il faut faire du fric à tout prix (!) et tant pis si les familles modestes doivent éliminer ce spectacle qu’elles pouvaient encore offrir gratuitement à leurs rejetons jusqu’à l’année dernière. Les organisateurs prétextent la sécurité. Certes, elle est nécessaire, des contrôles doivent être mis en place après la calamiteuse impréparation du 14 juillet dernier, mais cette enceinte « sécurisée » autour de la promenade du paillon aurait pu, aurait dû rester gratuite; c’était la moindre des choses.

Niçoises, niçois, rappelez-vous lors des prochaines élections comment vous traite la municipalité dirigée en sous-main par Estrosi : par le mépris. Et si vous ne pouvez pas assister à ce carnaval, dites-vous qu’il y en a un autre actuellement : les péripéties facétieuses de tonton Fillon qui s’empêtre dans le non-dit et qui plonge, qui plonge …

Estrosi_grosse-tete

Mots-clefs :, , ,

 
-

10 bonnes raisons (… et même plus) pour que notre Prom’ ne soit jamais au patrimoine de l’UNESCO

Publié par admin le 29 juil 2016 dans Humeurs, Les fantaisies de Christian

En ce jour du 29 juillet 2016, notre canard local en rajoute encore une couche par sa propagande en faveur de l’inscription de la Prom’ au patrimoine de l’UNESCO [cliquez sur l'image pour lire l'article]Prom_Unesco

Or qu’a-t-elle de si particulier pour qu’Estrosi et sa clique insistent si lourdement ? Pas grand chose, et même tout un tas de particularités qui doivent faire en sorte qu’elle n’y soit pas inscrite. Revue :

  1. C’est une « idée » d’Estrosi, en cela c’est déjà fortement répulsif.
  2. C’est une belle voie de circulation urbaine, une quasi-autoroute à 2 fois 3 voies où passent chaque jour des milliers de véhicules, tous plus polluants les uns que les autres : concentrations permanentes élevées en dioxyde de carbone, microparticules, ozone, dioxyde d’azote. [Atmopaca]
  3. Elle est bordée côté nord d’un mur de béton ininterrompu : immeubles sans caractère, cages à lapin pour gens fortunés. Seuls dénotent dans cette grisaille quelques constructions remarquables : la façade (et uniquement la façade) du Palais de la Méditerranée, l’hôtel Négresco, la villa Masséna, le palais de l’agriculture. Cela fait vraiment très peu.
  4. Pas de verdure, ou si peu : le terre-plein central engazonné et planté d’arbres importés, les palmiers, qui ne sont alors aucunement représentatifs de la flore locale. S’y ajoute les jardins de la villa Masséna … et basta.
  5. Une vue imprenable sur le ballet des avions en rase-mottes au-dessus de la mer en approche vers l’aéroport tout proche; avec pollution sonore, rejets de kérosène, de dioxyde de carbone, de microparticules, de dioxyde d’azote et autres saloperies.
  6. Un trottoir sud en asphalte rouge, mais souvent boursouflé, fissuré, rapiécé comme un vieux manteau. Trottoir sur lequel circulent rollers et cyclistes même si ces derniers ont une piste réservée à eux seuls et qu’ils n’utilisent pas toujours.
  7. Un plage artificielle, engraissée chaque année à fonds perdus pour faire venir des galets depuis le lit de la Durance.
  8. Un alignement de gargotes pompeusement baptisées « restaurants de plage » où la cuisine servie a autant de rapport avec la véritable cuisine niçoise qu’Estrosi est un bon « ex-maire-président-de-la-Métropole-président-de-la-région-PACA-et-président-de-tout-un-tas-d’autres-choses-cumulard-à-souhait » ; l’ensemble avec des prix astronomiquement élevés.
  9. Une débauche de peaux graisseuses, dont le teint varie du blanc laiteux des anglais (pouah) au caramel trop avancé en passant par des gammes de roses et de rouges, sans oublier les noirs et les jaunes chinois qui commencent à nous envahir. Peaux qui s’entassent sur ces « confortables » galets.
  10. Une odeur de graillon et de poisson mal frit qui titille les narines lorsque le quidam s’y promène (normal, c’est une « promenade »).
  11. La nuit, la présence de nombreuses personnes d’apparence féminine (attention, il ne faut pas se tromper …) aux arrêts des bus alors qu’il n’y en a plus … (des bus).

 

Bref, la fantaisie estrosienne continue de plus belle, ridicule.

Mots-clefs :, , , , ,

Copyright © 2017 Bego.06. Theme signé Laptop Geek. Traduction WordPress tuto.