-

Nice, à la deuxième place …

Publié par admin le 17 avr 2018 dans Humeurs, Les fantaisies de Christian

… des villes de France les plus polluées.

Qualite-air_Villes-France

Nice se situe à la 99° place sur 100 villes étudiées. C’est mauvais, très mauvais exécrabel. Nous somme loin derrière Paris pour laquelle les médias en font « tout un plat » dès qu’une pollution s’amorce. Mais pour Nice, jamais rien dans les médias, ou c’est extrêmement rare. C’est vrai qu’ici, c’est un sujet tabou, il ne faut absolument pas en parler, des fois que cela ferait fuir les touristes (ce ne serait pas plus mal d’ailleurs).

Estrosi se garde bien de commenter le sujet, pourtant lui il parle toujours pour un oui, pour un nom, toujours à tord et à travers. Mais là, rien, nada !

L’article de l’Express dont est issu ce tableau : ICI

Mots-clefs :, , , , , ,

 
-

Le massacre de la cuisine niçoise continue

Publié par admin le 14 mar 2018 dans Consommation, Futile-Inutile

Après l’affaire du « pan bagnat au poulet-miel » (petit rappel ici), ne voila-t-il pas qu’une « chef » bien mal inspirée  nous propose une bien curieuse « pissaladière » :

Pissaladiere_mesclun_tomates[ cliquez sur l'image pour lire l'article (Nice-Matin) ]

La recette de la véritable pissaladière est celle-ci, méfiez-vous des contrefaçons qui pullulent dans les revues féminines mais aussi sur internet  : http://www.nice.fr/uploads/media/default/0001/02/pissaladiere.pdf

Tous ces prétendus « chefs » étoilés commencent sérieusement à me les briser menu lorsqu’ils massacrent les recettes régionales authentiques en y ajoutant des ingrédients plus ou moins saugrenus. Ils veulent innover, inventer … certes, mais alors il faut qu’ils changent le nom de leur composition, il ne faut plus que l’on y trouve une quelconque allusion au plat original.

D’autres recettes de la cuisine niçoise

Mots-clefs :, , , , ,

 
-

Pan bagnat : « les cons, ça ose tout,
c’est même à ça qu’on les reconnaît ! »

Publié par admin le 6 mar 2018 dans Consommation, Futile-Inutile

Un « restaurateur » de l’aéroport de Nice a osé faire « ça » :

Pan-Bagnat_heresie

Non mais, où il l’a eu son diplôme de cuisinier celui-là ?  Un minimum d’honnêteté voudrait que l’on respecte scrupuleusement les recettes régionales. Les revisiter, peut-être, et pourquoi pas à la condition de ne pas donner le nom d’origine du plat.
Les touristes qui débarquent à l’aéroport seront leurrés, trompés, arnaqués en  croyant consommer un de nos plats nationaux (du Comté de Nice, j’entends) et en repartirons avec une fausse idée. Et dire que ce « machin » (c’est innommable) est « offert » pour la modique somme de 9,00 €. Il ne s’em….de pas le monsieur !

Amis touristes, si vous voulez gouter à la véritable cuisine niçoise, c’est par ici.

Mots-clefs :, , , , ,

 
-

La « vitalité économique » de Nice

Publié par admin le 17 fév 2018 dans Humeurs, Les fantaisies de Christian, Nice pratique

Alors que Estrosi nous rebat les oreilles (pour ne pas dire quelque chose de plus vulgaire) avec des poncifs éculés comme « Nice est une ville formidable », « c’est un ville dynamique », « c’est une ville où il fait bon vivre », « c’est une ville sensationnelle car je suis le maire », « c’est une ville fortement endettée, où la vie est chère, où les loyers sont exorbitants (oups, cela m’a échappé, il ne dit jamais cette vérité) … nous pouvons relativiser très fortement tout cela à partir d’une étude parue dans « le Figaro ».
En effet, sur ce canard de droite le classement de Nice est le suivant 93° sur 115 villes de plus de 50 000 habitants. Ah le beau score que voila, notre cri-cri doit en être tout assommé; et il ne pourra pas arguer que c’est une manipulation puisque le journal est dans la droite lignée de sa pensée « droiteuse ».

Nice_Vitalite-economiquecliquez sur l’image pour lire l’article [Le Figaro]

On peut constater que tous les critères retenus sont mauvais :

  • dynamique démographique en berne. Rien d’étonnant, les jeunes couples ne peuvent pas s’installer à cause des loyers exorbitants et le prix des appartements qui le sont tout autant.
  • entreprises et marché du travail : il n’y a quasiment aucune industrie dans le coin; rien que des « bidules » dans le tourisme ou la vente dans des boutiques souvent de peu d’intérêt.
  • infrastructures et services : les moyens de transports collectifs sont insuffisants, la circulation automobile toujours bouchonnée avec des stationnements anarchiques.
  • niveau de vie à la ramasse, tout est cher, très cher.

 

Merci qui ? Merci au Comte qui ne fait rien pour la population laborieuse, qui tourne tout vers le tourisme, essentiellement vers le tourisme de riches et qui dépense sans compter essentiellement pour des futilités.
Il faut le virer au plus vite, celui-là, mais sans tomber de Charybde en Scylla , Ciotti ou pire un élu FN ne ferait qu’empirer la situation.

Mots-clefs :, , , , , , , , , ,

 
-

Nice – Corse en ferry en 1h30; oui c’est possible

Publié par admin le 5 août 2017 dans Futile-Inutile

La preuve au départ de Nice :

Comment ? Vous n’y croyez-pas ? Pourtant c’est publié sur internet … et il y a tant de gens qui croient tout ce qu’on y trouve.

Mots-clefs :, , ,

Copyright © 2018 Bego.06. Theme signé Laptop Geek. Traduction WordPress tuto.