-

Tordons le cou aux fausses rumeurs de la droite

Publié par admin le 13 déc 2017 dans Enseignement, Humeurs

Certains médias de « droiteux » (Le Figaro, pour ne pas le nommer, en est un parfait exemple) dénigrent en permanence les fonctionnaires en général et les enseignants en particulier. Il se font la courroie de transmission de l’ensemble de la droite dite « libérale » qui est surtout une droite des riches et des nantis (ce qui revient à y inclure Macron, ses aficionados et le macronisme dans son ensemble) pour laquelle la France dépense trop pour son système éducatif, a trop de professeurs qui sont des fénéants par définition.

Une étude de l’OCDE montre bien le contraire. On savait déjà que les enseignants français sont parmi les moins bien rémunérés des pays de l’UE mais ce document indique que la France est aussi l’un des pays où le coût salarial des enseignants par élève est le moins important [rapport OCDE].

Un critère permet de comprendre « combien coûte », le travail d’un enseignant pour un élève. Il évalue ainsi la volonté de l’Etat à s’investir dans l’éducation via la rémunération de ses enseignants. En 2015, avec seulement 1 800 $/an dédiés au salaire d’un enseignant pour ses services auprès d’un élève de primaire, et 2 500 $ pour un élève de collège, la France se place loin derrière l’Allemagne. Nos voisins germaniques, investissent en effet près du double, et le Luxembourg, premier en la matière, y consacre quant-à-lui 5 à 8 fois plus d’argent.

On pourrait objecter que le PIB/habitants du Luxembourg est plus de deux fois supérieur à celui de la France, ce qui est vrai, mais cela ne résoudrait pas le problème pour autant : au Luxembourg 10% du PIB/habitant est consacré au coût salarial des enseignants par élève, alors qu’en France ce taux avoisine les 5%. Il en va de même en Allemagne, où on y engage 9% du PIB/habitant pour le primaire et 11.5% pour le collège.OCDE_cout-enseignement

La morale de cette histoire peut alors être facilement déduite par tout esprit normalement constitué : notre pays doit fournir des efforts budgétaires conséquents pour amener l’Éducation à un niveau comparable à ceux d’autres pays européens. Nous sommes donc bien loin des orientations budgétaires proposées par Macron et ses ministres. Des réformes s’imposent, dans le bon sens et non pas dans la voie proposée actuellement.

Mots-clefs :, , , ,

 
-

La semaine scolaire de 4 jours prépare des générations d’analphabètes

Publié par admin le 7 nov 2017 dans Enseignement, Humeurs

Pour la rentrée 2017, les maires ont pu choisir la semaine de 4 jours à l’école primaire. Il en est un, Estrosi pour ne pas le nommer, qui a toujours fait ce choix déplorable en faisant plus une opposition purement idéologique et stérile plutôt que de favoriser l’éducation des élèves. Macron et ses ministres sont complices puisqu’ils ont pondu des textes permettant cette liberté imbécile alors que les texte initiaux de l’ancienne mandature étaient clairs : la semaine de 4,5 jours pour tous.Ecole en danger

Antoine Prost, historien de l’éducation, a signé, avec d’autres universitaires, une tribune dans Le Figaro les exhortant à ne pas faire ce choix qui serait très pénalisant pour les élèves.

Pour en savoir plus (VousNousIls)

 

 

Mots-clefs :, , , , ,

 
-

Loi travail : non, non et toujours non !

Publié par admin le 12 mai 2017 dans Humeurs

Lancée en 2016, la pétition «Loi travail : non merci», est de retour. Ses promoteurs s’opposent au projet de réforme par ordonnance du nouveau président de la République.

Les promoteurs de la pétition contre loi Travail en 2016 ont décidé de la remettre sur le tapis. Le but est de mettre la pression sur Emmanuel Macron qui veut réformer le code du travail par ordonnances et aggraver les conditions d’emploi des travailleurs.

Contre la durcissement de la loi travail, signez la pétition en ligne :

Non_Loi-Travail[Cliquez sur l'image pour signer la pétition]

Mots-clefs :, , , ,

 
-

Le programme de Macron : un « mesclun [1] » indigeste

Publié par admin le 3 mar 2017 dans Humeurs

Enfin ! Le monsieur a pondu son programme; ou plutôt devrait-on dire une litanie de constats de portes ouvertes et de propositions plus ou moins indécentes.

Ce mélange de patchwork hétéroclite est fait pour « noyer le poisson »; mais en y regardant de plus près nous pouvons constater que sa ligne directrice est profondément ancrée à droite, dans une droite libérale. La part belle est faite pour le patronat, des miettes (lorsqu’il en reste) pour les travailleurs et les fonctionnaires. C’est un peu du Fillon allégé, mais c’est tout de même indigeste, par exemple :

  • Réforme des retraites qui maintient le départ à 60 ans, mais à condition d’avoir cotisé suffisamment longtemps, ce qui est quasiment impossible. De plus, alignement public-privé ce qui va garantir aux fonctionnaires un baisse importante de leur retraite par rapport au privé puisque les primes et HS ne sont pas comptabilisés.
  • Diminution du nombre de fonctionnaires … et comment le pays va fonctionner ? Seule l’Éducation Nationale s’en sortirait mais sans doute au détriment d’une surcharge de travail de la part des enseignants, cela il ne le dit pas mais c’est évident.
  • Encore une diminution des charges patronales; plus de précarité de l’emploi et davantage de contraintes pour bénéficier des allocations chômage.
  • Pénalisation forte du patrimoine qui n’est pas investi en action (assurance-vie, immobilier) . Or, les actions sont des placements extrêmement risqués; action = « piège à con » ! Il veut donc ruiner les petits épargnants.
  • Quasiment rien sur l’écologie. Seulement quelques vagues propositions pour diminuer les rejets de CO2 mais qui va encore favorise les entreprises et pénaliser les ménages. Quant au plus important : la sortie du nucléaire est absente de son programme.

Comme on peut donc le constater, Macron veut engager des réformes qui ne satisferont pas le « petit peuple laborieux », c’est à dire la grande majorité des français. Son programme est donc nettement libéral, de droite et c’est pour cela qu’il ne faut pas voter pour cet énergumène aux dents longues … ni voter pour un candidat UMPiste (lequel ? Car à l’heure actuelle on ne sait plus, Fillon étant dans les choux) mais surtout et encore davantage : ne pas voter pour l’extrême droite raciste, xénophobe, anti-Europe, anti-euro, anti-fonctionnaire, anti-travailler de la FN Marine.

Pour prendre connaissance du programme de Macron, c’est ICI

——————————————————————————————-
[1] –> Mesclun : du nissart (niçois) qui signifie mélange. Au sens propre c’est un un mélange de pousses et de feuilles, d’au moins cinq variétés différentes de plantes potagères qui se consomment en salade (laitue, mâche, roquette, chicorée, trévise, scarole, feuille de chêne, etc.) [Wikipedia]. Au sens figuré (c’est le cas ici) c’est un mélange d’objets ou d’idées hétéroclites, sans lien entre-elles

Mots-clefs :, , , ,

 
-

Tests PISA : libérez les items !

Publié par admin le 6 déc 2016 dans Enseignement, Humeurs

Les résultats des tests PISA viennent de sortir aujourd’hui. Alors que les « droiteux » crient haut et fort que c’est la faute de la gauche (pour eux elle est naturellement la cause de tous les maux) si ils ne sont pas satisfaisants alors que la France se situe dans la moyenne des pays européens, intéressons nous un peu à ces fameux test.

Tout d’abord il faut signaler qu’ils sont un peu secret, que les questionnaires ne sont pas publiés immédiatement comme tout examen « normal » et qu’il faut attendre plusieurs années avant que l’officine de l’OCDE daigne les rendre public. En effet, nous pouvons lire ceci dans la préface des sujets publiés: PISA-Secret

Pourquoi  cette culture du secret ? Il va de soi que, même s’ils sont interdits de publication, je me ferais une joie de les photocopier si je devais faire passer ces test et je les publierai peu de temps après. car, après tout, ce n’est pas un examen, ce bidule n’a aucune valeur et de l’OCDE on s’en tamponne totalement.

Si vous voulez vous essayer à ces tests en mathématiques, suivez ce lien : Test PISA « libéré »

Alors, chers collègues et amis professeurs, si un jour vous devez faire passer ce machin, profitez de l’occasion, photocopiez les sujets et diffusez-les largement sur « la toile ». Prenez tout de même la précaution de demeurer anonyme sur le net (si, si c’est parfaitement possible) afin d’éviter qu’une horde de troufions des forces spéciales ne déboule chez vous en pleine nuit pour vous arrêter, vous ligoter et vous faire disparaitre à Guantánamo ou dans le Goulag du dictateur Poutine.

A lire aussi :

 

Mots-clefs :, , , ,

Copyright © 2018 Bego.06. Theme signé Laptop Geek. Traduction WordPress tuto.