-

La consultation des enseignants « pondue » par Blanquer : une mascarade

Publié par admin le 5 mar 2020 dans Enseignement, Humeurs

Le sinistre de l’Éducation Nationale le sieur Blanquer a lancé le 3 mars dernier une « grande consultation » via Internet « pour tenir compte du ressenti des professeurs« . 43 questions y sont posées aux enseignants sur leurs conditions de travail, leur vision de leur métier ou encore leur avenir dans l’Éducation. Le ministre espère ainsi mieux « connaître leur ressenti, leurs préconisations, leurs idées », avait-il expliqué fin février.

Consultation profs

Oui, mais bien qu’étant en principe anonyme (peut-on l’être réellement sur internet, ne serait-ce que par l’adresse ip de la machine ?), le lien envoyé par courriel aux différents professeurs est le même pour tous, on peut y répondre plusieurs fois et pire n’importe quel quidam peut y répondre ce qui dans ce dernier cas va amener des réponses totalement fantaisistes, inexploitable et qui vont dénaturer cette « enquête », surtout si le gouvernent engage une armée de macroniens pour y répondre « dans le bon sens ».

Donc, les réponses ne seront absolument pas fiables, biaisées, dénaturées et comme d’habitude, le sinistre et tout le gouvernement mettrons ces résultats à la poubelle ou bien n’en extrairont que ce qui est en accord avec leurs réformes imbéciles dont personne ne veut.

De la lecture pour en savoir plus :

Mots-clefs :, , , , ,

 
-

La dangerosité du virus augmente considérablement

Publié par admin le 1 mar 2020 dans Humeurs

Hier, en fin de journée, l’attaque virale a brusquement fait un bond dans la virulence à cause d’une mutation gravissime.

Virus-Phillipe

Il a produit les très dangereux antigènes 49.3 ; ceux-là même qui abaissent considérablement les capacités de l’individu, le rendant totalement dépendant des mesures inacceptables de la vermine qui est au pouvoir.

Les moyens de lutte contre cet état de fait sont minimes; mais il faut les utiliser au maximum. Motion de censure, qui ne passera pas car ce parti immonde a une large majorité, hélas. Mais aussi un refus de voter aux municipales pour leurs candidats en faisant bien attention de les débusquer car nombreux sont ceux qui avancent masqués en n’affichant pas leur appartenance (voir ceci). La méthode de protestation la plus efficace sera aussi de reprendre massivement les mouvements de grève en espérant que les timorés des entreprises privées suivent le mouvement, en continuant les manifestations dans la rue, et sans se préoccuper les « ordres » gouvernementaux qui interdisent les regroupements de personnes à cause du coronavirus, et ça tombe bien pour Macron (il a vraiment un « cul bordé de nouilles », celui là). Plutot que de vouloir à tout prix faire passer sa réforme imbécile des retraites rapidement, le pouvoir ferait mieux de s’occuper réellement de la situation sanitaire en donnant des moyens massifs aux hôpitaux.
Ce parti, ce gouvernement, et le président-presque-dictateur me donnent de plus en plus la nausée. Quand sera-t-il enfin combattu efficacement et éliminé ?

Mots-clefs :, , , , ,

 
-

Danger : un nouveau virus est apparu

Publié par admin le 26 fév 2020 dans Humeurs

Un nouveau virus se profile et se développe rapidement;
il s’agit du « 2020_Ed-Phil_49.3« .

Il est extrêmement dangereux car il s’attaque à la démocratie. Les symptômes sont :
- une absence de concertation
- la négation de l’écoute des autres
- le passage en force malgré les barrières des anticorps de l’opposition
- l’imposition de mesures inadéquates

Le traitement possible pour enrayer cette invasion néfaste est le soulèvement massif du peuple.

Mots-clefs :, , , , , ,

 
-

La « revalorisation » des salaires des enseignants selon Blanquer : du véritable foutage de gueule

Publié par admin le 12 fév 2020 dans Enseignement, Humeurs

Revalorisation salaires profs

Pour plus de détails, je vous conseille de lire ceci

Mots-clefs :, , ,

 
-

L’absence d’honnêteté au Ministère de l’Éducation pour décompter le pourcentage de grévistes

Publié par admin le 25 jan 2020 dans Enseignement, Futile-Inutile, Humeurs

Comment, par une méthode « crapuleuse »,
le Ministère de l’Éducation minimise fortement le nombre de grévistes.

Vous avez certainement remarqué que le pourcentage de grévistes annoncé par le MEN est toujours très en dessous de la réalité observée sur le terrain. On vous explique pourquoi.

Calculs

  • D’une part, le décompte s’effectue lors de la première heure de la journée. Les chefs d’établissement sont obligé de faire remonter au Rectorat, via la plateforme « Mosart« , les professeurs absents pour grève à cette heure là, et seulement à celle là, alors que certains grévistes n’y ont pas cours habituellement et viennent plus tard dans la journée. Et hop, moins de personnes comptabilisées. Mais tout au cours de la journée les absents seront indiqués pour bien entendu effectuer la retenue sur salaire sans avoir été comptabilisé gréviste.
    Première entourloupe.
  • Ensuite, le système calcule un soit-disant pourcentage de grévistes de l’établissement en divisant simplement le nombre de grévistes seulement constaté à la première heure divisé par le nombre total de professeurs de l’établissement, même ceux qui ne pourraient pas faire grève du fait de leur absence pour d’autres raisons (pas de cours ce jours là, congés maladie ou maternité, en stage). Il y a toujours moins de professeurs normalement présents que leur nombre total théorique. Ainsi, en divisant par un nombre plus élevé que celui de la réalité, ce pourcentage est minimisé.
    Par exemple, « Imaginons un établissement où il y a, en tout, 100 personnes. Mais, alors qu’étaient attendus en première heure dix collègues, cinq sont venus. On pourrait dire qu’on a 50% de grévistes chez ceux qui devaient être là. Or, ce n’est pas ce que va faire le système : il va rapporter ces 5 grévistes aux 100 personnes et ainsi faire chuter le taux à 5% ».
    Deuxième entourloupe.
  • Enfin et c’est une subtilité révélée par « Marianne« , pour pouvoir communiquer à la presse un pourcentage en fin de matinée, le Ministère n’utilise pas les statistiques déjà faussées de l’ensemble des établissements pour son calcul. Il utilise seulement les résultats d’établissements triés sur le volet et jugés « représentatifs »; c’est à dire bien entendu où le taux de grévistes est habituellement bas; bien que le Ministère se refuse à communiquer cette liste et les critères de choix.
    C’est la troisième entourloupe !

Ainsi, au fil des décomptes, des entourloupes et des tripatouillages des [chiffres] nombres, le Ministère arrive à un pourcentage de grévistes ridiculement faible et qui ne reflète en rien la réalité. Tout cela pour leurrer le public et faire croire qu’un très grand nombre de professeurs sont en accord avec ce que le sinistre dit et fait; ce qui bien entendu est totalement faux [voir 0,1% des enseignants].

Donc, si vous voulez être correctement informé de la protestation des enseignants et avoir un taux de gréviste proche de la réalité, vous pouvez aisément multiplier par au moins deux fois le nombre proclamé par le ministère. Mais vous serez tout de même en dessous de la vérité.

Mots-clefs :, , ,

Copyright © 2020 Bego.06. Theme signé Laptop Geek. Traduction WordPress tuto.