0

Il n’est pas le bienvenue

Publié par admin le 5 jan 2018 dans Humeurs

Erdogan vient aujourd’hui faire un petit « coucou » à la France, voila l’accueil qu’il mérite :Drapeau-Turc_brule

Compte-tenu du comportement de ce triste personnage dans son pays, il ne devrait pas venir, Macron ne devrait pas lui faire des courbettes et s’aplatir devant lui.
Car, en effet, c’est lui qui a progressivement fait basculer la Turquie vers un régime dictatorial et hautement répressif : arrestations musclées et non justifiées de milliers de personnes, licenciement de bons fonctionnaires simplement parce qu’ils n’adhèrent pas à son idéologie, retour vers l’obscurantisme religieux, dé-laïcisation du pays, dénie de démocratie, muselage de la presse, développement de la propagande unique officielle … j’en passe et des moins bonnes.

Alors, pourquoi cet accueil ? Simplement parce que la France a des échanges économiques important avec ce pays de merde. Quand nos gouvernants comprendront-ils que l’économie ne doit pas tout permettre. Il est des cas, et c’en est un ici, où il faut au contraire rompre toute relation d’échanges tant que ne sera pas rétabli la démocratie et la liberté d’expression .

Jamais, non jamais ce pays ne doit intégrer l’Union Européenne.

ERDOGAN GO HOME !

Chez nous, il y a heureusement la liberté d’expression !

Mots-clefs :, , , , ,

 
-

Macron nous souhaite une « bonne année » !

Publié par admin le 1 jan 2018 dans Humeurs

impots

SDF

Voitures-incendiees

Mots-clefs :, ,

 
-

Pour raccourcir, il faut allonger

Publié par admin le 16 déc 2017 dans Futile-Inutile

PACA … vous connaissez, c’est l’affreux acronyme de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, c’est à dire un « machin » artificiel (tout comme la métropole de Nice) qui rassemble des départements littoraux et de la montagne. Ce nom absurde est une mayonnaise qui n’a jamais pris. Un nom trop long à prononcer et à écrire et que les journaleux et hommes (femmes) politiques ont raccourcis en PACA. Ce dernier ne signifiant plus rien et n’évoque rien à l’étranger.Blason_PACA; pardon, Région Sud !

Déjà, lors de son court passage à la présidence de la région, notre Christian local avait donné ordre à son administration d’écrire et de prononcer en entier le nom. Ce temps de parole allongé lui permettait de réfléchir un peu entre-temps. Peine perdue, le nouvel usage n’est jamais arrivé à s’imposer. Puis le monsieur s’en est allé reprendre sa place de maire de Nice en laissant la région à son acolyte Renaud Muselier. Celui-ci vient de faire voter en catimini par le conseil régional un changement de nom pour la région, sans aucune concertation publique des premiers concernés que sont ses habitants. Ceci montre une fois de plus que ces partis de droite se foutent totalement de l’avis du peuple.

Bref, le nouveau nom de la région est :

Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur

Et maintenant SPACA est plus long, affreux et ridicule que PACA. Mais le Président (non, pas le camembert, … le monsieur !) espère qu’à l’usage, pour moins se fatiguer, les gens raccourciront en « Région Sud« . Alors pourquoi ne pas l’avoir fait immédiatement ? Tout simplement parce que nombre d’hommes (femmes) politiques ont un raisonnement de Shadoks : « pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? » .

Région Sud, ce n’est pas mieux que PACA, pour ma part j’aurai préféré tout simplement région Provence puisque tous les départements de cette belle région ont fait parti, plus ou moins, à diverses époques de cette province. Mais non … ça c’est trop compliqué pour les politiques !

Mots-clefs :, , , , , ,

 
-

Tordons le cou aux fausses rumeurs de la droite

Publié par admin le 13 déc 2017 dans Enseignement, Humeurs

Certains médias de « droiteux » (Le Figaro, pour ne pas le nommer, en est un parfait exemple) dénigrent en permanence les fonctionnaires en général et les enseignants en particulier. Il se font la courroie de transmission de l’ensemble de la droite dite « libérale » qui est surtout une droite des riches et des nantis (ce qui revient à y inclure Macron, ses aficionados et le macronisme dans son ensemble) pour laquelle la France dépense trop pour son système éducatif, a trop de professeurs qui sont des fénéants par définition.

Une étude de l’OCDE montre bien le contraire. On savait déjà que les enseignants français sont parmi les moins bien rémunérés des pays de l’UE mais ce document indique que la France est aussi l’un des pays où le coût salarial des enseignants par élève est le moins important [rapport OCDE].

Un critère permet de comprendre « combien coûte », le travail d’un enseignant pour un élève. Il évalue ainsi la volonté de l’Etat à s’investir dans l’éducation via la rémunération de ses enseignants. En 2015, avec seulement 1 800 $/an dédiés au salaire d’un enseignant pour ses services auprès d’un élève de primaire, et 2 500 $ pour un élève de collège, la France se place loin derrière l’Allemagne. Nos voisins germaniques, investissent en effet près du double, et le Luxembourg, premier en la matière, y consacre quant-à-lui 5 à 8 fois plus d’argent.

On pourrait objecter que le PIB/habitants du Luxembourg est plus de deux fois supérieur à celui de la France, ce qui est vrai, mais cela ne résoudrait pas le problème pour autant : au Luxembourg 10% du PIB/habitant est consacré au coût salarial des enseignants par élève, alors qu’en France ce taux avoisine les 5%. Il en va de même en Allemagne, où on y engage 9% du PIB/habitant pour le primaire et 11.5% pour le collège.OCDE_cout-enseignement

La morale de cette histoire peut alors être facilement déduite par tout esprit normalement constitué : notre pays doit fournir des efforts budgétaires conséquents pour amener l’Éducation à un niveau comparable à ceux d’autres pays européens. Nous sommes donc bien loin des orientations budgétaires proposées par Macron et ses ministres. Des réformes s’imposent, dans le bon sens et non pas dans la voie proposée actuellement.

Mots-clefs :, , , ,

 
-

Les crédits de l’Education Nationale siphonés de 10 M€

Publié par admin le 7 déc 2017 dans Enseignement, Humeurs

EN_credit-priveAlors que le budget de l’EN est globalement insuffisant, ne voila-t-il pas que le sinistre (vous avez bien lu, il n’y a pas de faute de frappe) ampute encore les crédits en octroyant généreusement 10 M€ à l’enseignement privé. C’est indécent, c’est une provocation. L’argent public doit aller à l’enseignement public, entièrement à l’enseignement public; le privé doit se débrouiller seul.

 

Mots-clefs :, ,

Copyright © 2018 Bego.06. Theme signé Laptop Geek. Traduction WordPress tuto.