0

Encore une fois, « Nice-Matin » web confond fréquence et période

Publié par admin le 7 mai 2020 dans Futile-Inutile

Vu sur NM web du 7 mai 2020 (extrait) :NM_Frequence-periode

Combien de fois faudra-t-il rappeler à ces journaleux incultes qu’une fréquence est un nombre de quelque chose par unité de temps.
Ici il s’agit de rames de tram (ligne 3) qui passent chaque 30 minutes; la fréquence est donc de 1/30 = 0,0333333… tram/min. Comme on ne peut pas avoir des tranches de trentième de tram à disposition au dépôt de Nice-Ouest, ramenons cela à l’heure et la fréquence devient pour la ligne 3 du tram : 1 x 60 / 30 = 2 trams/h; là on comprend mieux.

Le nombre qui nous est donné dans l’article est un intervalle de temps entre deux rames, c’est à dire la période !

Donc, madame ou monsieur le journaleux, révisez vos notions de physique du lycée … ou allez vous coucher en attendant la déconfiture du déconfinement.

Ce canard boiteux nous avait déjà fait cette grossière erreur ICI; ils ne tiennent pas compte des remarques, mauvais élève.

Mots-clefs :, , , ,

 
0

D’après « Nice-Matin » web, le bilan de la pandémie n’est pas aussi grave qu’on le dit : seulement 200 morts

Publié par admin le 26 avr 2020 dans Futile-Inutile

Sur le site « ouaibe » du canard, à la date du dimanche 26 avril 2020 :

NM-erreur ecriture nombre Seulement 200 morts dans le monde; cela ne fait vraiment pas beaucoup.

En effet, si je lis 200.000, moi bon français de France, j’ai un gros doute, je suis interloqué. Mais c’est quoi cette écriture du nombre ? Chez nous, dans notre beau pays, le point « . » n’existe aucunement dans l’écriture des nombres ; par contre pour les anglo-saxons il correspond au séparateur décimal et il est l’équivalent de la virgule « , » dans notre écriture.

Alors qu’à voulu écrire le journaleux de service ?
- si c’est une écriture anglo-saxone, cela nous fait en français : 200,000 (on peut mettre autant de zéros que l’on veut  …); c’est à dire en valeur entière 200. Ce qui ferait extrêmement peu pour cette pandémie virale.
- si ce n’est pas l’écriture anglo-saxone du nombre, alors cela ne veut rien dire ! 200.000 en écriture française n’a aucun sens.

Cela démontre encore une fois l’inculture scientifique des journaleux et d’une grande partie de la population qui écrivent les nombres n’importe comment, introduisant alors des incompréhensions et même des erreurs. Pourtant, toutes ces notions sont enseignées à l’école primaire et rappelées dans les premières années du collège, à savoir :

  • le séparateur entre la partie entière et la partie décimale est la virgule « , »
  • le séparateur des milliers est l’espace  »  » (chez les ricains c’est la virgule, d’où de nombreuses confusions …)
  • le point « . » n’existe pas !

Donc, ici, il fallait écrire 200 000 qui se lit alors « deux-cent-mille »

Alors, si vous voulez vous faire comprendre, si vous voulez que vos enfants aient de bonnes notes en maths, mais aussi en physique-chimie et SVT où l’on écrit aussi des nombres, respectez l’écriture française des nombres !

Mots-clefs :, , , ,

 
0

Nice-Matin web :
un site pourri par trop d’annonces douteuses

Publié par admin le 18 avr 2020 dans Futile-Inutile, Humeurs

J’avais, dans un temps antérieur, signalé que le site de « Nice-Matin » regorgeait de publicités diverses et variées qui polluaient les pages car on ne savait pas très bien si c’était un article ou une pub à cause de l’habillage identique pour les deux [voir ici ]. Maintenant, ils commencent vraiment à « dépasser les bornes » en publiant des publicités très douteuses, voir qui sont de véritables arnaques.
On trouve éparpillés ça et là des propositions « d’objets technologiques » ou « connectés » ou « intelligents » (c’est la mode) censés faire des miracles pour améliorer la réception wifi, sauvegarder son disque dur, réaliser un cardiogramme avec une montre, maigrir sans se fatiguer, améliorer le transit intestinal, éviter le cancer du colon, détoxifier l’organisme, retrouver sa prostate de jeunesse … ou un logiciel antivirus soit disant le meilleur au monde. C’est de ce dernier dont je voudrais vous entretenir ci-dessous.Capture0Si vous avez cliqué sur cette pub, vous tombez alors sur ces pages Pub Total AV (copie de pages en pdf)

Ce soit-disant antivirus a été passé au crible par plusieurs organismes sérieux [ Total AV : un produit plus proche de l’arnaque que de l’antivirus ? ] . Ce qui en résulte est vraiment lamentable.

  • la version gratuite n’est pas un antivirus, mais un simple scanner de disque qui bien entendu à l’issu du travail vous fera peur, tant votre PC est soit-disant vérolé et qu’il ne peut être sauvé qu’avec la protection en temps réel qui est payante.
  • ça tombe bien, « on » nous propose une offre de réduction importante de 70% (29€ au lieu de 99€). Si on décline cette offre « exceptionnelle » une autre vient vous frapper à la figure dans une nouvelle fenêtre; cette fois-ci c’est 80% de réduction qui est proposée, le logiciel ne coûte plus que 19€ … une aubaine (pour les benêts).
  • Mais, en lisant les petites lignes de bas de page écrites en tout petits caractères gris sur fond blanc et donc peu lisibles, on s’aperçoit que la réduction de 80% n’est valable que pour la période initiale (première année) mais qu’ensuite c’est 99€ qu’il faut casquer chaque année. Ce logiciel (de merde) n’est pas vendu mais proposé à la location annuelle par tacite reconduction. Là, beaucoup de personnes se font avoir; d’autant plus que ces lignes ne sont quasiment jamais lues, à tord.
  • Cerise sur le gâteau : les prix annoncés précédemment sont des prix « hors taxes », et alors dans notre beau pays, il faut y ajouter la TVA à 20%, ce qui amène l’offre initiale à 22,80 € suivi de l’abonnement des autres années à 118,80€. L’addition grimpe !
  • Et la qualité, l’efficacité de ce « machin », qu’elle est elle ?
    Des organismes de test, tel que AV-Test l’a passé à la moulinette … et il se classe parmi LES DERNIERS ! Tout un programme.

En résumé nous avons affaire là à une belle arnaque chez les personnes mal informées. Ce pseudo-antivirus est en réalité un clone d’autres (ou l’inverse) dont les habillages, les caractéristiques et les offres alléchantes sont identiques et destinés uniquement à fonctionner comme une « pompe à fric ».

Et « Nice-Matin » web ne ce contente pas de ce cas malheureux, il collectionne les publicités mensongères et arnaqueuses, les plus fréquentes sont celles des « hautes technologies » et de la « santé ». Voici quelques exemples de ces PUBLICITÉS ARNAQUEUSES, liste non exhaustive  :

Alors, surtout soyez attentif et ne cliquez pas sur ces belles promesses et n’acheter rien de tel, ne souscrivez pas à ces « offres alléchantes ».
De telles publicités d’arnaques devraient être interdites et Nice-Matin aurait grand intérêt, par respect de ses quelques lecteurs, à faire un grand ménage de printemps pour se débarrasser de ces vermines.

Mots-clefs :, , , ,

 
-

Estrosi rate le « verdissement »

Publié par admin le 11 mar 2020 dans Futile-Inutile, Les fantaisies de Christian, Nice pratique

Alors que notre « maire bien aimé » (tu parles !) se peinturlure en vert avant les élections (arbres et plantes en pots, pistes cyclables peintes en vert, projets déments et débiles d’une nouvelle coulée verte après démolitions de bâtiments importants…), ne voila-t-il pas qu’il fait peindre en bleu la chaussée de la Rue Bonaparte, sans doute parce qu’il a épuisé la réserve de peinture verte. C’est ce que nous apprend Nice-Matin dans son édition « ouaibe » du 11-03-2020 dont vous pouvez lire l’article ICI.

rue-bonaparte-sol-bleu

C’est vraiment affreux, n’est-ce pas ? De plus pour cette rue le bleu est mal adapté, le rose ou l’arc en ciel eut été préférable car c’est une zone comparable au Marais de Paris, zone à ne pas fréquenter la nuit sauf à avoir des pantalons renforcés par derrière, zone fréquentée essentiellement par les pédé, tantes, tarlouzes et autres énergumènes de ce genre.
Voila à quoi Estrosi dépense l’argent du contribuable : en fantaisies complètement imbéciles. Une autre raison pour ne pas voter pour lui aux municipales !

Addenda (12-03-2020) : Nice-Matin nous apprend que ce lieu peu fréquentable est maintenant encore mieux matérialisé par une peinture « arc-en-ciel » en début de la zone.

Arc-en-ciel_PedeComme cela, on est pleinement averti que l’on entre dans une zone particulière où il ne faut pas trainer longtemps lorsqu’on est « normal ». Fantaisie estrosienne minable pour grappiller encore quelques voix dans le monde interlope.

 

Mots-clefs :, , , , , ,

 
-

Quelques îlots « d’informations » perdus dans un océan de pub

Publié par admin le 1 mar 2020 dans Consommation, Humeurs

C’est la description que l’on pourrait donner au site « ouaibe » du canard azuréen « Nice-Matin ».

Je déteste de plus en plus ce site qui oblige le lecteur potentiel à désactiver le bloqueur de publicité (que tout individu normalement constitué se doit d’installer dans son navigateur) pour arriver à lire quelque chose. En effet, si le site détecte le boqueur il vous envoie à la figure et en pleine fenêtre un énorme panneau pas très accueillant, presque insultant, vous intimant de lever le blocage des pubs.

NM-bloque-01

Lorsque vous avez obéit à l’ordre, l’accès est libéré vers une page qui contient souvent plus de « contenus sponsorisés » (euphémisme pour dire pubs) que de texte informatif. Ces pubs étant mêlées à des annonces vers d’autres articles et modélisées de la même façon. De quoi faire entrer le lecteur persévérant dans un labyrinthe dont il est difficile de distinguer le vrai (les articles croupions) du faux (les pubs).

NM-bloque-02

Mais le pire n’est pas encore atteint. Pour de nombreux articles on ne peut en lire que le début, quelques lignes. Pour en prendre connaissance en totalité il faut soit payer, oui j’ai bien dit payer 0,39 € (encore la « subtilité » du xx,x9) pour 1 seul article, soit cliquer pour se farcir la vingtaine de secondes d’une vidéo de pub sans intérêt (oups … pléonasme, une pub est forcément sans intérêt ! ) que l’on subit déjà à la télé et que l’on connait par cœur.

NM-bloque-03

Ceci fait, l’article devient lisible et montre alors toute sa vacuité tant l’information est plate, peu informative et ne nous apprends donc rien de nouveau. Le site de NM n’est qu’une machine à « clics » de pubs qui méprise au plus haut point le consommateur-lecteur mais qui permet au « journal » (peut-on appeler « ça » un journal) d’engranger des revenus substantiels.

« Nice-Matin » (ou « Clic-Matin » ? ) a trouvé une excellente méthode pour décourager le lecteur potentiel de parcourir son site et même de se détourner de sa version papier, tout autant plublispectacle. Cette débauche de publicité et la méthode employée sont extrêmement répulsives, à en vomir.
Pourquoi ne prennent-ils pas modèle sur d’autres médias en ligne qui nous offrent vraiment du contenu correct et avec beaucoup, mais beaucoup moins de publicités.

Mots-clefs :, , ,

Copyright © 2020 Bego.06. Theme signé Laptop Geek. Traduction WordPress tuto.