0

Nice-matin ne sait pas ce qu’est une « fréquence »

Publié par admin le 5 juil 2019 dans Futile-Inutile

Dans l’édition « ouaibe » du 5 juillet 2019, ce canard (boiteux) nous gratifie d’un article, en soit intéressant, à propos du plan d’aménagement des voies et des gares de la Côte d’Azur afin d’avoir un TER régional digne de ce nom, rappelant les RER parisiens. Et le journaleux de service, emporté par son enthousiasme nous écrit ceci :

Il s’agit de passer, entre Nice et Cannes, de 35 à 72 TER par jour. Et, entre Nice et Monaco, de 38 à 72 TER par jour, soit 6 par heure et par sens. Un TER toutes les 10 minutes, alors que la fréquence est aujourd’hui de 20 minutes.

Il n’y a rien qui vous choque ?
Oui, c’est bien cela, vous qui avez suivi correctement des études scientifiques au lycée vous avez bien percuté sur l’erreur monumentale. Ce n’est pas une fréquence dont on nous parle car une fréquence est un nombre de quelque chose par unité de temps. Lorsqu’on nous dit « 1 TER toutes des 10 minutes » c’est bien une fréquence, mais il serait alors plus correct de dire « 6 TER / heure » Par contre l’expression « la fréquence est aujourd’hui de 20 minutes » ne veut rien dire, ce n’est pas une fréquence mais un intervalle de temps; pour parler en fréquence il fallait écrire « aujourd’hui la fréquence est de 1 TER chaque 20 minutes » ou mieux « la fréquence est de 3 TER / heure« .

Encore une fois, les journaleux en général mais ceux de NM en particulier n’ont aucune connaissance scientifique, aussi minime soit-elle, pour écrire en langage précis et correct. Et ce n’est pas la très mauvaise, inutile et imbécile réforme du Lycée et du bac voulue par le sinistre de l’Education, le sieur Blanquer (alias « Blanquette ») qui va arranger les choses puisque dans la nouvelle mouture des élèves pourrons sortir de l’enseignement secondaire avec un bac sans mathématiques, sans Physique-chimie ni SVT. Ah, il va être « beau » l’avenir de la France.

Mots-clefs :, , , , , ,

 
0

Cricri (déjà) en campagne

Publié par admin le 2 juin 2019 dans Futile-Inutile

2020 sera l’année des élections municipales. Notre saigneur (sans faute de frappe, il nous saigne vraiment avec les impôts locaux fort élevés) est entré en pré-campagne pour ne pas se laisser voler la vedette par l’autre, le sieur Ciotti, qui ne va pas se laisser faire.
Donc, Crici commence par publier un livre et à organiser des séances de dédicace.Cricri_pub-01

Tout d’abord rappelons que ce triste personnage n’a pas le baccalauréat et n’est sûrement pas capable d’écrire un bouquin. On aimerait bien connaître le nom de son « nègre » qui n’a pas honte de rester dans l’anonymat le plus complet pour écrire des imbécilités incommensurables. Car, que peut-il y avoir dans ce torchon, sinon un ramassis de mensonges ou plutôt d’infox et de contre-vérités destinées simplement à faire « mousser » le monsieur, c’est de la propagande. Circulez … il n’y a rien d’intéressant à lire là dedans; comme pour tout ouvrage de politique, d’ailleurs.
Ensuite, il s’offre (à nos frais) une pleine couverture et des pages dans « le Point », heddomadaire de droite, bien entendu :Cricri_pub-02

« L’incroyable histoire de Nice », je ne savais pas que ce type était historien. En fait , d’après lui il est « tout » : historien, motodidacte, homme politique de droite, écrivain, omniscient, visionnaire, dépensier (oh oui !), baratineur. La campagne électorale a bien commencé; il nous reste cependant à espérer que ni ce bonhomme, ni l’autre encore plus à droite ne seront élu; l’avenir est tout autre : chez « les verts ».
Alors, un bon conseil pour ne pas perdre encore un peu plus d’argent : n’acheter ni cette revue « droiteuse », ni et surtout son bouquin … sauf si vous manquez de papier dans une certaine pièce de votre domicile; c’est le seul usage que j’y vois !

Mots-clefs :, , , , , , ,

 
0

Le dîner de la défaite

Publié par admin le 28 mai 2019 dans Futile-Inutile

Suite à l’éclatante défaite du parti « Les Républicains »; le sieur Ciotti, grande gueule et porte mauvaise-parole très très à droite, vous invite à partager la joie la douleur de l’effondrement. On est prié d’apporter des paquets de mouchoirs.

Diner de cons

A l’issu de ce banquet, une levée de fonds supplémentaire aura lieu afin d’offrir une retraite substantielle à tous les élus qui ont activement participé à cette catastrophe. Il sera également annoncé dans le plus grand secret que « certains » iront s’inscrire au FN puisqu’ils en ont les mêmes idées, alors que d’autres retourneront leur veste du côté LREM pour s’assurer une ré-élection à la mairie.
[ ce précédent billet était prémonitoire ]

Mots-clefs :, , , , , , ,

 
0

Elections européennes : entre tristesse et joie

Publié par admin le 27 mai 2019 dans Humeurs

Le résultat des urnes est tombé :

Elections europeenes 2019

[ Les couleurs de ce graphique n'ont pas été "choisi au hasard" (comme disent très souvent les médias, alors que s'il y a un choix c'est bien entendu que le hasard n'intervient pas, un choix obéit à des critères de sélection alors que le hasard est totalement aléatoire).
Le noir pour le FN, c'est évident puisque ce parti est d'extrême droite à tendance "nazillarde" ; le bleu foncé pour LREM puisque ce parti est de droite quoique Macron en dise ; le vert pour les écologiste est évident ; le bleu clair pour LR car ils sont notoirement de droite ; le rouge pour LFI car ce parti est de la vraie gauche ; le rose pour le PS puisque ce croupion de parti est de gauche mollassonne ; le brun pour le parti de Dupont Gnangnan puisque lui aussi est très à droite et que cette couleur rappelle des chemises en d'autres temps ; le gris pour tous les autres car ils sont invisibles dans le brouillard ]

Nous pouvons déjà remarquer que 45,72 % des votants exprimés sont des imbéciles (pour ne pas dire plus … !), des incohérents et/ou des limités du neurone.
En effet, d’abord comment peut-on voter aux élections européennes pour un parti d’extrême droite qui est nationaliste, anti-européen notoire et de plus xénophobe et raciste ? C’est complètement imbécile et incohérent. Ensuite, voter pour la liste dite « présidentielle » est également incohérent compte-tenu de la politique ultra-libérale de ce parti alors que les français et les européens aspirent à une Europe plus sociale, moins inféodée au capital et plus humaine.

Les grands gagnants de cette élection sont les écologistes EE-LV. Les français suivraient-ils enfin la tendance d’autres pays ? L’écologie doit être au centre des préoccupations européennes : lutte contre le réchauffement climatique bien sûr, mais pas que. Il ne faut pas oublier la nécessité de sortir du nucléaire, de limiter la circulation des véhicules diésels, de favoriser les transports en commun terrestres à l’échelle de l’Europe (trains), de lutter contre l’usage immodéré des pesticides dans l’agriculture, de contrôler plus drastiquement les filières agro-alimentaires, de favoriser les circuits courts, de taxer l’importation de produits que l’on fabrique ou cultive en Europe.

Enfin, et c’est un plaisir évident, la dernière remarque est l’effondrement des « Républicains ». Estrosi et Ciotti s’en sont ainsi pris « plein la gueule », c’est très très jouissif.

On peut également regretter que les Alpes Maritimes ont viré très fortement à l’extrême droite. On dirait que ce département devient un repère d’extrémistes, de racistes et d’apprentis fascistes. Vraiment désolant et déprimant.

 

Mots-clefs :, , , , , , , , , ,

 
0

Estrosi ne se mouille pas beaucoup

Publié par admin le 18 mai 2019 dans Futile-Inutile, Les fantaisies de Christian

Sa seigneurie a décidé de rétablir dans son royaume, c’est à dire dans la fumeuse « Métropole Nice-Cote d’Azur », la limitation de vitesse à 90 km/h à la place de la stupide 80 km/h instaurée à la va-vite par son altesse Macron et son premier sinistre.

Estrosi_90[Cliquez sur l'image pour lire l'article (Nice-Matin)]

Cependant, faisant cela le monsieur ne se mouille pas beaucoup. Compte-tenu de la largeur et des tracés sinueux des routes de la métropole, il n’y a guère la possibilité de rouler à 90 km/h et souvent même pas à 70 km/h. Seules quelques routes le permettraient, mais là c’est oublier que notre région accueille en permanence une noria de voitures de touristes envahisseurs qui se trainent comme des escargots. Bref, ce retour en arrière, ce rétropédalage (terme à la mode chez les journaleux) permet à Cricri de faire sa pub’, de lisser le poil de ses potentiels électeurs (dont je ne fais par parti ! Dieu m’en garde) dans le bon sens. Mais ce nouvel affichage va encore nous couter en achats de panneaux; ce sont les fabricants qui se frottent les mains.

Dans la métropole se sera donc : vous êtes autorisés à rouler à 90 km/h mais vous ne le pouvez pas souvent; c’est ça la liberté.

Mots-clefs :, , , , , , , , ,

Copyright © 2019 Bego.06. Theme signé Laptop Geek. Traduction WordPress tuto.