-

Jus de pomme ? Pas vraiment …

Publié par admin le 29 déc 2017 dans Consommation, Humeurs

Quoi de plus rafraichissant, nutritif et naturel qu’un bon jus de pomme … surtout s’il est « bio » ?Pressade-pommeEn voyant cette jolie bouteille dans les rayons vous êtes attirés. « Pressade », cela évoque un fruit pressé. De plus, le mot « bio » est écrit en gros, en très gros pour appâter encore plus les familles. C’est ce que j’ai fait en achetant ce produit pour les petits-enfants.

Mais, en arrivant à la maison, je me suis mis à lire avec attention les diverses mentions imprimées sur l’emballage, et en particulier ces deux là :Pressade_compo-1

Pressade_compo-2

Et là c’est plus clair, ce n’est pas un pur jus de fruit comme on aurait pu le croire avec les grosses mentions imprimées sur l’emballage mais un vulgaire « nectar », c’est à dire un mélange d’eau et de jus de fruit, ou plutôt ici de concentré,  dont on nous précise qu’il y en a au moins 50% (c’est la moindre des choses ! !). De plus, ce « machin » est enrichi en sucres (bio, mais ajouté ! !) et d’acide citrique comme conservateur (et ça, ce n’est ni naturel et encore moins « bio » !).

Ah oui, c’est (presque) bio mais pas vraiment totalement naturel et surtout il y a peu de jus de fruit et l’ajout de sucre (lequel ? mystère). Nous somme bien loin du pur jus pressé. Bref, c’est de l’arnaque pure et simple. Le consommateur pressé (comme un citron) est pris pour une poire en achetant cette boisson à la pomme. Le con-sommateur qui n’a pas le temps de lire avec attention les étiquettes est attiré par la « kolossale » mention Bio mais achète en fait un mélange d’ingrédients riche en eau; ou comment vendre de la flotte au prix du fruit.

Produit à boycotter évidemment, faites « tourner » cette info.

Mots-clefs :, , , ,

 
-

Le changement de nom des entreprises :
de l’inutile qui coute cher

Publié par admin le 31 mai 2016 dans Consommation, Futile-Inutile

Il ne se passe pas un mois sans qu’une entreprise change de nom.

La dernière en date est ErDF (entreprise publique Electricité Réseau Distribution France, issue de l’éclatement d’EDF lors de privatisations partielles) qui devient, on ne sait pas pourquoi ENEDIS qui ne signifie rien pour le particulier lambda. Tout cela pour la modique somme de 300 M€, montant qui sera payé, n’en doutons pas, par le particulier, c’est à dire vous et moi.

Quelle est l’utilité de ces changements de nom ? Les entreprises affirment que c’est pour se moderniser, pour se recentrer sur leurs activités. En fait c’est pour tenter de se donner une meilleure image et faire oublier des « boulettes » passées. Mais le consommateur ne doit pas se laisser duper. Comme la plupart de ces changements ne me touchent pas, je continue à nommer ces entreprises comme avant et à conserver leur ancien nom dans les courriers et courriels que je leur adresse.

Ainsi

  • ErDF restera ErDF et pas le nouveau « machin » totalement ridicule
  • Engie reste GDF (même pas associé à Suez)
  • LCL rete Le Crédit Lyonnais
  • La banque Postale reste pour moi les CCP
  • Orange est resté France Télécom
  • … je n’en ai pas d’autre en mémoire actuellement mais vous pouvez m’aider à compléter cette liste.

Aux consommateur de bouder les nouveaux nom de marque des anciennes entreprises !

Mots-clefs :, , ,

 
-

Quick – « couic »

Publié par admin le 17 déc 2015 dans Consommation, Humeurs

Le gargotier « Quick » vient de décider de passer au 100% halal [lire ceci] afin d’attirer à lui ces gens qui croient que cette façon de zigouiller les animaux est nécessaire. Ce n’est pas une décision religieuse qui pousse cette société à changer de cap, mais des considérations bassement commerciales. La marque ne veut pas disparaître après son rachat par Burger King; elle se recentre sur de l’alimentation communautariste, donc sectaire, donc dangereuse ! Il n’est pas normal de rejeter ainsi tous ceux qui veulent du bacon ou du bœuf « normal ». Par ce comportement, Quick passe du côté obscur de la Force et fait de la discrimination et c’est répréhensible.

Quick-halal

NON !

Et bien j’appelle tous les non-musulmans à boycotter cette chaîne de [restaurants] bouffe-rapide. N’allons plus chez eux et ils verrons que le gain de quelques clients sera négatif par rapport à la perte de tous les autres. De la malbouffe, oui mais « normale ».

Mots-clefs :, , , , ,

 
-

La bibine, cru 2015, est arrivée

Publié par admin le 20 nov 2015 dans Futile-Inutile

Pour une fois je ne vais pas vous parler d’Estrosi ni des élucubrations des personnages de droite ou de son extrême. En ces temps où l’actualité ne nous apporte que d’horribles nouvelles, un peu « d’information » légère ne ferait pas de mal. Le rendez-vous rituel annuel du 19 novembre a été quasiment délaissé alors qu’à l’habitude tous les médias nous ressortent ce « marronnier ».

Vu dans « Le Parisien » :Beaujolais-nouveaux-2015

Quelle belle tête de poivrot, n’est-ce pas ? De plus faire croire que l’on peut apprécier ce « machin » pompeusement appelé vin est une performance rare due uniquement au marketing car le produit en lui-même n’est guère attirant. Âpre, râpeux, une arrière bouche en vinaigre, voila tout ce que l’on peut et doit retenir des divers crus qui se ressemblent d’année en année. Quant au sous titre de la photo … cela laisserait-il sous-entendre que parfois (souvent ?) ce sont des arômes artificiels qu’on fourgue aux consommateurs peu regardants ?

Mots-clefs :, , ,

 
-

« La Redoute » invente l’échange gratuit … payant

Publié par admin le 18 sept 2015 dans Consommation

La Redoute nous met en déroute avec ses nouvelles modalités d’échange (copie d’un courriel reçu de la-dite société):

Redoute_echange

La « gratuité » selon cette société se paye par l’intermédiaire du numéro surtaxé qu’il faut appeler afin de conserver une éventuelle réduction précédente. La somme de 0,34 €/min semble dérisoire, mais n’oubliez pas que l’opératrice va tenter de vous garder le plus longtemps possible en ligne pour faire fonctionner le tiroir-caisse; tout cela multiplié par les milliers de cas de retour fera une somme non négligeable pour ces vendeurs de produits chinois et autres pays lointains où la confection s’effectue dans des conditions dignes de l’esclavage.

Mots-clefs :, ,

Copyright © 2018 Bego.06. Theme signé Laptop Geek. Traduction WordPress tuto.