-

L’attestation de déplacement dérogatoire

Publié par admin le 17 mar 2020 dans Futile-Inutile

Le sinistre de l’intérieur a inventé un truc sans intérêt nommé pompeusement « Attestation de déplacement dérogatoire ». destiné à justifier ses déplacements en cette période de mise en confinement. Pour ceux qui, par hasard, n’auraient pas suivi l’actualité de ces derniers jours voila de quoi il s’agit : il faut télécharger un document sur le site du ministère de l’intérieur (si ça fonctionne !) et le remplir, dater et signer. Ce papelard justifie sur l’honneur que l’on se déplace pour une raison valable.
En principe il faut 1 attestation par personne et 1 pour chaque motif de chaque sortie. Autrement dit si le même jour vous sortez une fois pour aller faire vos course, une autre fois pour aller chez le médecin, une autre fois pour aller faire pisser le clébard, une autre fois pour aller voir comment n’agonise pas trop votre arrière grand-mère de 99 ans et une autre fois pour aller travailler, cela vous oblige donc à remplir  5 attestations différentes, à répéter les autres jours selon la (les) situation(s)

C’est totalement imbécile, comme tout ce que fait ce gouvernement de branquignols, d’autant plus que c’est le quidam lui-même qui atteste ce qu’il fait, on peut attester n’importe quoi et n’importe quand. Ce système n’est vraiment pas écologique, n’est pas économe vu la consommation de papier et d’encre qu’il faudra pour chaque habitant. Est-ce que l’état paye les rames de papier et les cartouches d’encre ? Et la difficulté est que les magasins qui vendent papier, cartouches et autres accessoires sont fermés. Ont-il pensé à ça ?

Alors, pour faire plus simple, il y a deux façons d’agir :

  1. Vous n’imprimer qu’un seul exemplaire rempli sauf le coche des cases et la date. Chaque fois que vous sortez, vous cocher la case ad-hoc au crayon et remplissez également la date au crayon. La fois suivante vous gommez et recommencez.
  2. Vous imprimez un exemplaire avec toutes les cases cochées et pas de date. Ceux qui contrôleront adapteront d’eux-même, s’ils en sont capables.

Attestation deplacement

 

Mots-clefs :, , , ,

 
-

Epidémie du CoVID-19 :
Ce que Macron n’a pas dit dans son discours du 12/03/2020 et qui sera la mesure ultime

Publié par admin le 13 mar 2020 dans Humeurs

Macron-desinfecteLes autres décisions sont précisées ICI (Web Charlie Hebdo)

Mots-clefs :, , , , , , , ,

 
-

Coronavirus : les conseils imbéciles du gouvernement

Publié par admin le 2 mar 2020 dans Humeurs

Les médias commencent à nous matraquer avec les « conseils » du gouvernement pour lutter contre l’épidémie du coronavirus Covid-19. Sont-ils vraiment judicieux ?

Information-CoronaVirus

  • « se laver très régulièrement les mains, ou d’utiliser une solution hydroalcoolique« . Pourquoi, d’habitude les gens ne se lavent pas les mains ? Quant à la solution hydroalcoolique, souvent on n’en trouve plus dans les boutiques … alors …
  • « tousser ou éternuer dans son coude, plutôt que dans sa main« . Si l’on tousse ou éternue dans son coude on remplit celui-ci de morve gluante et il faudra laver ou faire nettoyer le vêtement, si c’est dans la main c’est pareil. Je préfère éternuer librement pour ne pas me salir.
  • « il est recommandé aux personnes malades de rester chez soi et de porter un masque chirurgical« . Si l’on est que peu malade, pas plus qu’un rhume habituel, je ne vois pas la nécessité de rester confiné à la maison. Porter un masque chirurgical, pourquoi pas mais il faudrait en trouver ! Et c’est là où le gouvernement a faillit : il a laissé les fabricants livrer des commandes à l’étranger et plus particulièrement en Chine (!) alors que le simple bon sens aurait voulu que l’on réserve cette production « stratégique » à la France; il fallait imposer cela. Mais un gouvernement libéral ne veut rien imposer aux industriel, il faudra s’en souvenir.
  • « il faut rester confiné 14 jours lorsqu’on revient d’une zone contaminée« . Comme c’est contaminé presque partout … ! Et puis si on n’est pas malade c’est totalement ridicule de rester à la maison.
    Voir également ceci : « Le sinistre de l’Education encourrage les élèves à faire l’école buissonnière »
    .

En guise de propagande, et non pas de conseils, ils nous ont servi une mauvaise soupe réchauffée déjà utilisée lors de la prétendue épidémie de grippe H1N1 avec la catastrophe économico-comique de Bachelot. Bref, comme à son habitude, ce gouvernement raconte n’importe quoi, on ne peut pas et on ne doit pas le prendre au sérieux et appliquer à la lettre ses recommandation, pardon ses « ordres » ; le français est encore libre de ses actes (sauf les limités du bulbe tout dévoués à Macron et à LaREM). Alors il suffit de moduler cela en fonction des circonstances et ne pas les appliquer bêtement comme si c’était une obligation.

Mots-clefs :, , , ,

 
-

Attention ! LaREM avance masquée

Publié par admin le 15 jan 2020 dans Humeurs

Les élections municipales approchent. Vous commencez à recevoir dans votre boite à lettre les prospectus commerciaux des futurs candidats; car ce n’est que cela : vendre leurs salades, souvent défraichies, aux « clients » que sont les électeurs. Mais attention ! Beaucoup, si ce n’est tous, de ces candidats avancent masqués parce que actuellement c’est vraiment suicidaire de se prévaloir du parti de Macron. Macron qui, par l’intermédiaire de son gouvernement et de ses députés, impose une réforme scélérate des retraites; réforme qui va pénaliser tous les travailleurs par une diminution du montant de la pension, un allongement de la durée des cotisations et un recul de l’âge du départ à la retraite. Mais ceci est une autre histoire.

candidat-masqueUn candidat masqué LREM

Donc, ces candidats ne font pas figurer le nom ou le logo de ce parti « imbuvable » sur leurs torchons de peur que les électeurs ne mettent pas leur bulletin dans l’urne. Ils emballent leur logorrhée dans un tissu de verbiage creux et passe-partout et surtout en tapant un maximum sur l’équipe municipale sortante. Bref, les tartuferies et mensonges habituels dans ce genre d’écrit.

Tract election[ cliquez sur l'image pour lire le torchon pré-électoral ]

Cependant, parfois, le candidat est présenté et « soutenu » par un élu local : député ou sénateur. Et la prose de celui-ci montre alors le vrai visage du candidat, à cause (ou plutôt grâce) à quelques mots ou expressions. Par exemple sur le document que je vous propose en exemple nous pouvons lire « [...] La république doit se mettre en marche [...]« . Ensuite, à l’aide de votre moteur de recherche favori (qui, j’espère, ne doit pas être Google) vous demandez la biographie de ce « souteneur », et là à l’évidence vous savez  qu’il est bien étiqueté LREM (pouah !).

En conclusion : épluchez bien les torchons pré-électoraux, lisez entre les lignes afin de ne pas voter aux prochaines élections pour les partis innaceptables que sont « Les Républicains », « La République en Marche » et bien entendu le plus immonde de tous le « Front national » (pour lequel je maintien volontairement l’ancien nom, car le changement d’un mot n’a rien changé à leurs « idées » ni à leur politique xénophobe, raciste, nationaliste et populiste). Non à tous les partis de droite !

Mots-clefs :, , , ,

 
-

J.M. Blanquer prend les professeurs pour des imbéciles

Publié par admin le 5 déc 2019 dans Enseignement, Humeurs

Les professeurs ont reçu par courriel, du sinistre de l’Éducation, la lettre suivante datée du 3 décembre 2019 :

2019-12-03_Lettre Blanquer_mini[ cliquez sur l'image pour lire la lettre ]

Lettre « paternaliste » pour dire aux professeurs que tout va bien et qu’il ne faut pas faire grève car ils n’ont rien compris à la réforme; lui seul est « intelligent », les fonctionnaires en général et les professeurs en particuliers sont alors des cons.

Reprenons quelques points avancés par le sinistre :

« … nous mettrons en place un minimum de pension de 1 000 € par mois pour ceux qui ont une carrière complète … »
Merci pour l’aumône, ils se rendent comptent qu’ils se foutent du monde ?

« … nous inscrirons dans la loi la garantie que la valeur du point ne pourra pas baisser … »
On va le croire sur parole ? Et même si c’est réellement inscrit dans la loi, les gouvernements ne se gênent pas pour changer les lois. Le « meilleur » exemple étant la réforme des retraites !

 » … ils (les fonctionnaires) cotiseront dorénavant sur toute leur rémunération, y compris sur leurs primes ; cela veut dire plus de droits qu’aujourd’hui …  »
C’est faux ! Même en comptant les primes, que les enseignants n’ont pas d’ailleurs, le calcul sur l’ensemble des salaires touchés pendant toute la carrière aboutira forcément à un montant de retraite bien plus faible qu’actuellement car un salaire lissé sur tout la durée est inférieur au salaire perçu les 6 derniers mois. Il prend les fonctionnaires pour des quiches.

« … le gouvernement s’est engagé à ce que la mise en place du système universel s’accompagne d’une revalorisation salariale permettant de garantir un même niveau de retraite pour les enseignants que pour les corps équivalents de la fonction publique … »
Ce que le monsieur ne dit pas, c’est que le gouvernement n’a aucune intention de revaloriser fortement le salaire par révision des points d’indice, ni d’ajouter immédiatement des primes. Il faudrait que l’on augmente d’abord, qu’on rattrape les inégalités salariales en ensuite on peut modifier le régime des retraites: pour eux c’est le contraire. Mais ce que cache en réalité cette phrase est que Blanquer à l’intention de modifier le statut des enseignants, de leur donner d’autres « compétences », plus de travail par semaine et dans l’année; bref travailler beaucoup plus pour gagner un tout petit peu plus. Nous serions encore perdant.

Croit-il que sa petite bafouille va rassurer les professeurs ? Bien au contraire, il nous montre là tout le mépris qu’il a pour ses fonctionnaires. Il tente de rassurer avec une pédagogie de quatre-sous qui ne fait que renforcer l’idée qu’on nous roule.

De nombreuses réactions énervées ou ironiques pleuvent sur les réseaux sociaux : à voir ICI.

Ces précisions faisaient suite à une interview donnée le 2 décembre par le ministre sur RTL, dans laquelle il indiquait qu’il était de son travail d’expliquer le sens du projet de réforme des retraites, certains étant en grève « parce qu’ils ne comprennent pas tout ». Bref, pour lui, les profs sont des cons !

Mots-clefs :, , , , , , ,

Copyright © 2020 Bego.06. Theme signé Laptop Geek. Traduction WordPress tuto.