0

La « règle des 6″

Publié par admin le 16 oct 2020 dans Futile-Inutile

A cause de l’épidémie de la CoVid-19 qui progresse, notre gouvernement de branquignols vient, en plus d’instaurer le couvre-feu dans certaines métropoles, nous inciter fortement à appliquer la « règle des 6″, mais qu’est-ce au juste car ils ont été franchement flous (comme toujours) sur la question et personne n’y comprend rien. Alors, je vous ai préparé ce petit tuto.

Table de 6

  1. Il est absolument nécessaire de bien maîtriser la table de multiplication par 6. Si vous ne la connaissaient pas ou plus, c’est par ICI pour vous exercer. A connaitre impérativement par cœur, interrogation écrite dès demain 0:00 h ! Toute absence de connaissance sera punie sévèrement par Darmanin.
  2. Vous pouvez inviter autant de personnes que vous souhaitez, soit « n » personnes. Ensuite vous les regroupez par paquet de 6, c’est ce qu’on va appeler une bulle de 6.
  3. Vous confectionnez les « bulles ».
    pour 1 personne : 0 bulle de 6 et 1 isolé, que l’on peut écrire 01
    pour 2 personnes : 0 bulle de 6 et 2 isolés, que l’on peut écrire 02
    pour 6 personnes : 1 bulle de 6 et 0 isolé, que l’on peut écrire 10
    pour 9 personnes : 1 bulle de 6 et 3 isolés, que l’on peut écrire 13

    pour 25 personnes : 4 bulles de 6 et 1 isolé, que l’on peut écrire 41
    … etc …
  4. Bravo, vous savez écrire les nombres en base 6. Pour ceux qui n’ont pas compris, c’est désespérant et vous ne pouvez alors pas inviter des gens chez vous.

Mots-clefs :, ,

 
0

Les gargotiers niçois, avec la complicité de Estrosi, se foutent de la gueule du monde en général et des piliers de bars en particulier!

Publié par admin le 26 sept 2020 dans Consommation, Humeurs, Mascarades

Pour remédier à la propagation de l’épidémie de la CoVid-19 et surtout empêcher la fermeture des bouges, boui-boui, cambuses, tavernes, bouillons, beuglants et autres établissements de ce genre; l’association des gargotiers niçois a pondu, avec l’aide et la bénédiction de Estrosi, un nouveau protocole sanitaire :

protocole-gargotiers-Nice

  • Prendre la température : c’est illégal et pas fiable du tout.
  • Séparer les flux entrée/sortie : pas toujours réalisable
  • Renforcer le nettoyage … Enfin une mesure salutaire ! Parce que avant, c’est vrai, dans beaucoup établissement la propreté était totalement inconnue.
  • Séparer les tables de 1,50m les unes des autres. Tiens, ce n’est pas encore le cas ?
  • QR code pour les menus, avec le niveau informatique de ces gens ça va pas être triste. Et il faut que le client ait un smartphone, c’est pas gagné.
  • Imposer le port du masque en cuisine. Eh, oh les gars, c’est DÉJÀ OBLIGATOIRE; La visière n’est ni protectrice ni autorisée, elle ne remplace aucunement un masque.
  • Imposer au personnel le service avec un masque : c’est DÉJÀ OBLIGATOIRE !
  • Gel hydroalcoolique à disposition : c’est DÉJÀ OBLIGATOIRE !
  • Maintenir les portes ouvertes : pour mieux les enfoncer ?
  • Sanitaires, nettoyage complet : Je répète ce que j’ai dit plus haut : Enfin une mesure salutaire ! Parce que avant, c’est vrai, dans beaucoup établissement la propreté était totalement inconnue.
  • Exclure tout paiement en espèce : c’est totalement illégal; de plus personnellement je ne paie jamais en espèces dans les bars-restaurants pour éviter la fraude !
  • Terminal sous plastique à changer … Vous croyez vraiment qu’ils vont le faire ? Si oui, vous êtes bien naïf !
  • Interdiction de fumer même en extérieur : Enfin ! Cela devrait être la règle depuis toujours.
    .

Nous avons eu là une « belle » leçon de pipotage; du vent, un nuage de fumée pour masquer la réalité vraie qui est que c’est dans les bars et restaurants que la contamination galope le plus. Cette charte, validé par le comte, est un véritable PQ à jeter là où il faut. Pipeau, pipeau, pipeau …

Et comme disait quelqu’un :
« Nonobstant la dualité de la situation observée, je préconise un audit afin de façonner précisément les alternatives de bon sens, parce que les mêmes causes produisent les mêmes effets. » [phrase générée par un pipotron]

Mots-clefs :, , , , , , ,

 
0

Le gouvernement voit la vie en rose

Publié par admin le 26 sept 2020 dans Futile-Inutile, Mascarades

Le gouvernement nous a bombardé cette semaine d’une nouvelle carte dans toute une gamme de dégradés de rose (et non plus de rouge); pourquoi ?

Carte-Covid-Rose

Et c’est une véritable horreur. Alors que l’on s’efforce de rendre partout une égalité Homme-Femme, ne voila-t-il pas que ces gugusses nous proposent tout le contraire. Ce camaïeux de roses semble avoir été réalisé uniquement pour les femmes, ou a la rigueur pour les pédés, tarlouses et autres transgenres qui bien que mâles penchent vers le comportement femelle et qui donc adorent le rose et les teintes proches.

De grâce, rendez-nous des cartes plus lisibles avec les traditionnels vert-jaune-orange-rouge et noir. Ah, c’est vrai, il ne faut plus utiliser ni parler de « noir », il faut le remplacer par autre chose ! Non, mais où va-t-on ? (moi, j’aimais bien la bouille de « l’oncle Ben », ou « les dix petits nègres » d’Agatha, ou les gâteaux « tête de nègre » … Je n’y vois absolument aucune connotation raciste.)

Comme cela, c’est plus clair, non ?

Carte-Covid-V-J-R

Et si vous ne savez plus où vous en êtes avec toutes ces colorations qui n’ont plus aucun sens, vous pouvez toujours faire ce test (Le Gorafi – 26-09-2020)

Mots-clefs :, , ,

 
0

Les petits dictateurs

Publié par admin le 7 sept 2020 dans Futile-Inutile, Humeurs

Depuis plusieurs semaines, des Maires et des Préfets jouent à « la mienne est plus grande que la tienne » (non, ce n’est pas ce que vous croyez, petits cochons, je parle de l’étendue de l’obligation du port du masque).

En effet, à coup d’arrêtés municipaux ou préfectoraux, nous assistons à une débauche d’obligations. Au début cela était compréhensible : les lieux clos, quelques rues ou une zone restreinte. Puis, la maladie s’est propagée (je parle de la maladie mentale de ces personnages), les rues et zones à masque obligatoire se sont étendues à toute la commune et à toute heure. Quelle imbécilité, être obligé de porter un masque le jour dans des rues où l’on ne rencontre quasiment personne, ou pire dans les parcs. Il y a même un hurluberlu (le maire de Cannes dont j’ai oublié le nom tant cet individu est insignifiant) qui a osé « pondre » l’obligation jusque dans les espaces privés des immeubles : entrées, escaliers, couloir et ascenseur; n’importe quoi, qu’il aille se faire soigner en urgence !

Masque NON en villeCes obligations sont complètement imbéciles et prennent les français pour des benêts; comme si chacun d’entre-nous n’est pas capable de savoir quand il faut mettre un masque : dès que la distanciation physique du fameux mètre (étalon ?) n’est plus possible, mais lorsque les personnes sont statiques, pas lorsqu’elles déambulent à l’air libre et ne font que se croiser.

Alors, qu’ils arrêtent de jouer au « petit dictateur » en voulant imposer ce port du masque n’importe où, sans réflexion, sans mesure.

« Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait !« 

Mots-clefs :, , ,

 
0

Bas les masques !

Publié par admin le 31 août 2020 dans Humeurs, Les fantaisies de Christian, Mascarades

Lors du départ de la première étape du ‘Tour de France » ce samedi 29 aout, une brochette de VIP était invité sur un car podium. [document Fr-3 Côte d'Azur]

Bas les masques 01

Ne remarquez-vous rien de particulier ? [ ... réflexion intense ... ]

Oui, c’est ça, vous avez gagné toute ma reconnaissance. Ces personnages  ne respectent pas les mesures sanitaires : aucune distanciation physique, ni le port du masque. C’est proprement scandaleux alors que dans cette brochette on reconnait le sinistre de l’Éducation, le sieur Blanquer, et le triste-sire Estrosi qui s’en est fait même un joli pendentif à l’oreille.Bas les masques 02

Alors quoi, on impose au bas peuple des mesures sanitaires parfois loufoques alors qu’on les ignore ? Cette photo a largement fait réagir les « réseaux sociaux ».
La réponse de Estrosi ne s’est pas faite attendre : le monsieur a proclamé, sans sourciller : « le cliché a été pris dans un espace privé de restauration, donc comme dans tout restaurant, pour manger et boire les gens enlèvent leur masque. » Bien que, à ce moment là, ils ne sont pas en train de manger ou boire quoi que ce soit. Comme à son habitude, ce type raconte n’importe quoi.

Lire aussi l’excellent article de « Libération » :
Tour de France : Christian Estrosi et le prince Albert, empereurs au balcon où sa « majesté prince d’un tout petit bout de rocher », dit Beber II, en prend également pour son grade.

Mots-clefs :, , ,

Copyright © 2020 Bego.06. Theme signé Laptop Geek. Traduction WordPress tuto.