-

Les compères

Publié par admin le 3 mar 2018 dans Humeurs, Les fantaisies de Christian, Nice pratique

Hier, vendredi 2 mars, le premier ministre (au fait, il s’appelle comment ?), accompagné du ministre de l’intérieur (et lui aussi, comment s’appelle-t-il ?), est venu rendre visite à notre Hobereau local, le sieur Estrosi. De cela, aucun média national n’en a parlé tant c’est insignifiant.

Estrosi-Philippe

Et c’est qu’il en rajoute une couche de « lèche-bottes », le monsieur

Pourquoi cette visite ? Officiellement pour assurer notre Cri-Cri de l’intérêt que porte le gouvernement sur les problèmes de certains quartiers, ici celui des Moulins. Comme cadeau, le premier sinistre (non, vous avez bien lu, il n’y a pas de faute de frappe !) a apporté dans sa mallette une poignée de nouveaux policiers pour renforcer les effectifs de ce commissariat de quartier. Ce sont les nouveaux policiers de proximité, tant promis mais jamais affectés. S’ils viennent ici c’est qu’ils ont été pris autre part. C’est le tour de passe-passe de ces dirigeants qui habillent Pierre en déshabillant Paul. Ils nous ont déjà fait le coup avec les effectifs réduits en classe de CP dans les quartiers défavorisés en supprimant des postes de professeurs des écoles là où il n’y a pas (ou peu) de problèmes. Mais restons en là, c’est une autre triste histoire.

En réalité, il est venu faire des ronds de jambe, il tente de séduire notre ahuri (si, si, regardez son sourire niais) pour qu’il quitte son parti de droite actuel (les LR) pour un autre parti de droite tout aussi minable et antipathique (LREM). On pourra remarquer au passage que les initiales de ces deux groupes sont très proches, comme le sont leurs programmes économico-fiscaux.

Estrosi succombera-t-il au sirènes gouvernementales ? Va-t-il quitter sa famille où il aime bien s’entre déchirer avec Ciotti son « ami » de toujours ?
Nous le sauront sans doute avant les prochaines élections municipales; car ce que recherche Estrosi s’est d’être ré-élu à tout prix. c’est qu’il s’accroche à son poste de Maire de Nice, le bougre, comme une arapède (dans le nord du pays, on les nomme « patelle ») sur son rocher. Le seul espoir pour notre belle cité est qu’il se prenne alors une « gamelle » et que la ville soit enfin débarrassée de cet individu.

Mots-clefs :, , , , , , , ,

 
-

La « vitalité économique » de Nice

Publié par admin le 17 fév 2018 dans Humeurs, Les fantaisies de Christian, Nice pratique

Alors que Estrosi nous rebat les oreilles (pour ne pas dire quelque chose de plus vulgaire) avec des poncifs éculés comme « Nice est une ville formidable », « c’est un ville dynamique », « c’est une ville où il fait bon vivre », « c’est une ville sensationnelle car je suis le maire », « c’est une ville fortement endettée, où la vie est chère, où les loyers sont exorbitants (oups, cela m’a échappé, il ne dit jamais cette vérité) … nous pouvons relativiser très fortement tout cela à partir d’une étude parue dans « le Figaro ».
En effet, sur ce canard de droite le classement de Nice est le suivant 93° sur 115 villes de plus de 50 000 habitants. Ah le beau score que voila, notre cri-cri doit en être tout assommé; et il ne pourra pas arguer que c’est une manipulation puisque le journal est dans la droite lignée de sa pensée « droiteuse ».

Nice_Vitalite-economiquecliquez sur l’image pour lire l’article [Le Figaro]

On peut constater que tous les critères retenus sont mauvais :

  • dynamique démographique en berne. Rien d’étonnant, les jeunes couples ne peuvent pas s’installer à cause des loyers exorbitants et le prix des appartements qui le sont tout autant.
  • entreprises et marché du travail : il n’y a quasiment aucune industrie dans le coin; rien que des « bidules » dans le tourisme ou la vente dans des boutiques souvent de peu d’intérêt.
  • infrastructures et services : les moyens de transports collectifs sont insuffisants, la circulation automobile toujours bouchonnée avec des stationnements anarchiques.
  • niveau de vie à la ramasse, tout est cher, très cher.

 

Merci qui ? Merci au Comte qui ne fait rien pour la population laborieuse, qui tourne tout vers le tourisme, essentiellement vers le tourisme de riches et qui dépense sans compter essentiellement pour des futilités.
Il faut le virer au plus vite, celui-là, mais sans tomber de Charybde en Scylla , Ciotti ou pire un élu FN ne ferait qu’empirer la situation.

Mots-clefs :, , , , , , , , , ,

 
-

Catalogne

Publié par admin le 28 oct 2017 dans Futile-Inutile

Bienvenue à une nouvelle nation libre.

Benvingut a una nova nació lliure.

Bienvenido a una nueva nación libre.

Drapeau Catalan

Mots-clefs :, , ,

 
-

Election législative : les Alpes-Maritimes restent une « côte-d’azur » sans pollution noire et nauséabonde

Publié par admin le 19 juin 2017 dans Humeurs

Après ce deuxième tour d’élection législative, la « coloration » des Alpes Maritimes devient la suivante :2017_Election-06Le département reste bien trop bleu; bleu de la droite classique de l’UMP (je me refuse à utiliser le nouveau nom de ce parti qui est un nom commun applicable à bien d’autres personnes et souvent plus que pour eux) qui remporte 6 sièges avec l’imbuvable Ciotti dans la 1°; et bleu de ce nouveau parti de droite qu’est « La République En Marche » dont on souhaite déjà qu’elle se casse la gueule.

La seule bonne nouvelle de cette élection est, bien que les maralpins votent massivement à droite sauf quelques irréductibles dont je fais parti, est que la couleur bleue n’est aucunement tachée par le noir du parti extrémiste très à droite qu’est le FN. On dirait même que cette fois-ci cet immonde ramassis a recueilli beaucoup moins de voix que pour l’élection présidentielle. Allez donc comprendre … Sans doute les électeurs de ce machin ont plus le culte de la personnalité et votent pour un nom, plus que pour leurs pseudo-idées extrémistes, racistes, xénophobes et sectaires; ce qui permet d’avoir un tout petit embryon d’espoir d’un retour à des votes raisonnables dans le futur.

Par contre, il est à regretter la pensée majoritaire très droitière de ce département, aucun élu de gauche -de vraie gauche bien entendu-.

Mots-clefs :, , , , , ,

 
-

Ciotti lamentablement élu

Publié par admin le 19 juin 2017 dans Humeurs

Dans la première circonscription des Alpes maritimes, Ciotti a lamentablement été (ré-)élu.

- lamentablement car il n’obtient que 19 888 voix sur 80 469 inscrits, ce qui fait qu’il est élu avec 24,72% de voix par rapport aux inscrits, même pas un quart des suffrages. On ne peut pas dire que se soit de l’enthousiasme populaire.
- lamentablement car on regrette profondément que ce triste personnage va encore sévir comme représentant d’une partie de notre département en vociférant à l’envi son racisme, sa xénophobie, son autoritarisme mal placé.

Mais comment peut-on en arriver à élire un tel personnage ? Vraiment, certains maralpins (pour les ignares, c’est le gentilé des habitants des Alpes-Maritimes) n’ont vraiment qu’un petit pois comme cerveau à QI d’huitre. Faut-il en arriver à dire « élections … pièges à cons » ?

Comme partout, le grand gagnant de cette élection est le parti des abstentionnistes, et cela on peut fortement le regretter.

Mots-clefs :, , ,

Copyright © 2019 Bego.06. Theme signé Laptop Geek. Traduction WordPress tuto.