0

Humm … les bons produits pour les neuneus

Publié par admin le 26 sept 2019 dans Consommation

Dans divers magazines grand publics ciblés « ménagères de moins de cinquante ans » ou bien « séniors » (pour ne pas dire les vieux croutons ramollis du cerveau qui gobent tout ce qu’on leur raconte) vous trouvez souvent des offres alléchantes pour des produits alimentaires, produits souvent dit « de luxe » mais offerts ici et exceptionnellement pour les nouveaux clients à des prix dérisoires; produits accompagnés de cadeaux divers et variés comme : des couteaux, des planches à découper, des torchons, des bouilloires, des cafetières, des minuteurs, des grills; articles fabriqués en RPC et à très bas prix mais présentés comme étant de qualité inégalable, bref de la bonne et vraie camelote. Il en est ainsi de cafés « rares », de biscuits « à l’ancienne », de sardines « d’exception » et même de foies gras « avant-saison » … (liste non limitative). Tous ces boutiquiers ne vendent qu’à distance et n’ont aucune boutique réelle, même sur place.

Bloc-foie-gras

C’est un exemple de ce dernier cas dont je voudrais vous entretenir.

Ainsi, dans une publicité de ce type, une société (que je nommerai pas évidemment) implantée dans un magnifique moulin (c’est eux qui le disent) dans le sud-ouest se targue de proposer à un « prix choc » 6 blocs de 100 g de foie gras de canard pour la modique somme de 20€ ! Oui, 20€ seulement pour 600 g (!), plus des cadeaux évidemment.
Précisons déjà, pour ce qui ne le savent pas que le « bloc de foie gras » est une émulsion de plusieurs foies gras travaillés ensemble mécaniquement , un mélange subtil et homogène de bas morceaux de foies gras souvent de piètre qualité, salés et poivrés afin de masquer parfois un gout douteux. Rien à voir avec le foie gras entier ! Bref, le fois gras pour les pauvres. J’ai demandé, par courriel, à cette société de m’éclairer un peu sur l’origine de leur fois gras : sud-ouest, IGP, autres régions de France ? Bien entendu je n’ai reçu aucune réponse, étant entendu (en sous-entendu) que cette société qui se vante d’être dans le sud-ouest et de préparer eux-même sur place leurs produits utilise du foie-gras étranger (en général Hongrie et autre). C’est leurrer le consommateur qui croit alors acheter puis consommer un produit originaire du sud-ouest. Certes ils ne disent pas que leurs foies sont du sud-ouest, mais les benêts peuvent le croire. Sans compter que ces « offres » font du tord à nos vrais produits régionaux … mais qui sont beaucoup plus chers.

Et ce n’est pas la seule société qui arnaque ainsi le consommateur sur l’origine et la nature des produits, elles sont légion à faire passer des produits de qualité médiocre pour des produits « haut de gamme ». Mais que fait la DGCCRF ? Pas grand chose car d’une part leur nombre d’agents  fonctionnaires se réduit comme peau de chagrin (le gouvernement favorise de ce fait la prolifération d’entreprises, peu importe ce qu’elles font) et d’autre part il n’y a pas réellement fraude mais seulement une présentation textuelle suffisamment ambiguë pour leurrer, berner, tromper, arnaquer un consommateurs pas suffisamment vigilant et qui ne se préoccupe essentiellement que du prix, le plus bas possible pour manger de la merde sans se poser de question.

PS (non, pas le parti !) : bientôt un billet sur tous les « pseudo-médicaments miracles » et « naturels » qui guérissent presque tout depuis les cors aux pieds jusqu’à la surdité en passant par la prostate et qui, en plus, vous font maigrir. Bienvenue aux crédules.

Mots-clefs :, , ,

 
0

Côte d’Azur … ou Côte des « citrons » ?

Publié par admin le 3 août 2019 dans Consommation, Humeurs, Nice pratique

On peut légitimement se poser la question après ceci :

Les 'citrons" nous envahissent
Depuis le 2 aout 2019 notre beau pays est relié par des vols directs avec Pékin. le premier vol a vomi une quantité incroyable de ces « faces de citron » sur notre sol. Et ce n’est qu’un début puisque non seulement les « autorités » locales (cricri en tête qui faisant le fanfaron) ont accueilli ces envahisseurs venus de l’est, elles envisagent aussi de créer d’autres liaisons avec Shanghai et Canton. Comme si l’on n’avait déjà pas assez de touristes pollueurs ici.
De plus, ces jaunes viennent de Chine, pays éminemment démocratique comme tout le monde le sait, où l’on espionne chaque citoyen pour le noter et réprimer ses mauvais comportement, pays où le droit de parole, d’opinion et la liberté de la presse n’existent pas. Pays où l’on interne dans des camps de rééducation ceux qui ne veulent pas « marcher à la baguette ». Pays qui n’hésite pas à s’immiscer et à contrôler le peu de libertés qui existent dans les territoires « indépendants » de Hong-Kong. Pays qui nous fourgue déjà tout un tas de marchandises et même des fruits et légumes douteux.

La venue de ces individus ne bénéficiera qu’aux gargotiers-hoteliers-boutiquiers qui en profitent déjà en augmentant fortement leurs prix : j’ai vu des barquettes de 250g de cerises à Saleya pour la « modique » somme de  3,50€, la boule de glace à 2,70€ et la part de socca à 3,50€. Les autochtones apprécieront ! Nice qui était une ville de riche va devenir une ville vitrine, une ville de façade pour touristes où les vrais niçois travailleurs ne pourront plus habiter ni y vivre correctement. Il faudra alors que « sa majesté » crée des brigades de comédiens jouant le niçois de base pour faire croire aux touristes que la ville est encore habitée par des gens « normaux ».
De plus, venir de ce pays lointain, et d’autres aussi (pays du Golfe, Russie …), par avion est une imbécilité monstre, une attaque à l’environnement, un déni du dérèglement climatique.

Il faut que les mentalités changent, que l’on cesse de vouloir à tout prix faire venir des touristes chez nous pour « faire du fric ». Ce n’est qu’à cette condition que notre environnement sera protégé et que peut-être la vraie vie des habitants sera préservée.

Chinois : go home !

Sur la Côte d’Azur, seuls les citrons de Menton (IGP) ont le droit de cité.

Mots-clefs :, , , , , , , ,

 
-

Pour plus de justice fiscale

Publié par admin le 10 jan 2019 dans Humeurs

Retablir-ISF

Pour voter, cliquez sur l’image

Mots-clefs :, , ,

 
-

Les produits laitiers sont nos amis …
(enfin, pas vraiment)

Publié par admin le 4 jan 2019 dans Consommation, Humeurs

Si je vous dit :

  • Président,
  • Rouy,
  • Lepetit,
  • Lanquetot,
  • Graindorge (« Fromagerie du Livarot »),
  • Bridélight,
  • E.Graindorge,
  • Galbani,
  • Rondelé,
  • Munster Les Petits Amis,
  • Chaussée aux moines,
  • Pochat,
  • Istara,
  • Beulet,
  • Salakis,
  • Lanquetot,
  • Société,
  • Boule d’Or,
  • Lou Pérac,
  • Le Roitelet,
  • Raguin,
  • Le pont de la Pierre,
  • Président,
  • Bridélice,
  • Bridélight,
  • Primevère,
  • Le Marin
  • Lactel,
  • Éveil,
  • Jour après jour,
  • Matin léger
  • Bridel,
  • Locatelli
  • BBA,
  • Calciane,
  • Prolacta
  • La Laitière,
  • Yoco,
  • Flanby,
  • Sveltesse,
  • Viennois,
  • Nestlé Yaourt à la Grecque,
  • Kremly,
  • B’A,
  • Bercail,
  • Chambourcy
  • Milumel,
  • Picot

 

Vous avez reconnu un certain nombre de fromages, yaourts, laits, desserts lactés. Une grande diversité que l’on retrouve sur les kilomètres de linéaires réfrigérés des grandes surfaces. Le choix est vaste, la concurrence rude.
La concurrence ? Pas vraiment puisque tous ces produits, toutes ces marques appartiennent et sont produites par le même « kolossal » industriel qui est LACTALIS.Lactalis

Et oui, c’est lui qui fait tout ça. Alors, pour marquer votre désapprobation envers cet empoisonneur, ce margoulin qui préfère faire du fric que de surveiller correctement ses produits, il serait souhaitable que les consommateurs n’achètent plus ces marques Ce serait alors un dur coup (et coût) mis à l’industriel qui lui montrerait où est réellement le pouvoir. Seul un changement d’attitude envers les producteurs de lait et les consommateurs ramènerait la confiance.
Bien entendu il faut continuer à consommer du lait et des produits laitiers. Il ne faut pas sombrer dans la sinistrose de ceux qui les remplacent par des dangereux ersatz à base de soja ou autres « laits » végétaux qui ne sont aucunement des laits et qui n’apportent aucun nutriment indispensables contenus dans le breuvage animal. Mais ça c’est une autre histoire dont je vous entretiendrait une autre fois.

Qu’on se le dise !

Mots-clefs :, , , ,

 
-

C’est halloween !

Publié par admin le 31 oct 2018 dans Futile-Inutile

Mots-clefs :, , , ,

Copyright © 2019 Bego.06. Theme signé Laptop Geek. Traduction WordPress tuto.