0

Humm … les bons produits pour les neuneus

Publié par admin le 26 sept 2019 dans Consommation

Dans divers magazines grand publics ciblés « ménagères de moins de cinquante ans » ou bien « séniors » (pour ne pas dire les vieux croutons ramollis du cerveau qui gobent tout ce qu’on leur raconte) vous trouvez souvent des offres alléchantes pour des produits alimentaires, produits souvent dit « de luxe » mais offerts ici et exceptionnellement pour les nouveaux clients à des prix dérisoires; produits accompagnés de cadeaux divers et variés comme : des couteaux, des planches à découper, des torchons, des bouilloires, des cafetières, des minuteurs, des grills; articles fabriqués en RPC et à très bas prix mais présentés comme étant de qualité inégalable, bref de la bonne et vraie camelote. Il en est ainsi de cafés « rares », de biscuits « à l’ancienne », de sardines « d’exception » et même de foies gras « avant-saison » … (liste non limitative). Tous ces boutiquiers ne vendent qu’à distance et n’ont aucune boutique réelle, même sur place.

Bloc-foie-gras

C’est un exemple de ce dernier cas dont je voudrais vous entretenir.

Ainsi, dans une publicité de ce type, une société (que je nommerai pas évidemment) implantée dans un magnifique moulin (c’est eux qui le disent) dans le sud-ouest se targue de proposer à un « prix choc » 6 blocs de 100 g de foie gras de canard pour la modique somme de 20€ ! Oui, 20€ seulement pour 600 g (!), plus des cadeaux évidemment.
Précisons déjà, pour ce qui ne le savent pas que le « bloc de foie gras » est une émulsion de plusieurs foies gras travaillés ensemble mécaniquement , un mélange subtil et homogène de bas morceaux de foies gras souvent de piètre qualité, salés et poivrés afin de masquer parfois un gout douteux. Rien à voir avec le foie gras entier ! Bref, le fois gras pour les pauvres. J’ai demandé, par courriel, à cette société de m’éclairer un peu sur l’origine de leur fois gras : sud-ouest, IGP, autres régions de France ? Bien entendu je n’ai reçu aucune réponse, étant entendu (en sous-entendu) que cette société qui se vante d’être dans le sud-ouest et de préparer eux-même sur place leurs produits utilise du foie-gras étranger (en général Hongrie et autre). C’est leurrer le consommateur qui croit alors acheter puis consommer un produit originaire du sud-ouest. Certes ils ne disent pas que leurs foies sont du sud-ouest, mais les benêts peuvent le croire. Sans compter que ces « offres » font du tord à nos vrais produits régionaux … mais qui sont beaucoup plus chers.

Et ce n’est pas la seule société qui arnaque ainsi le consommateur sur l’origine et la nature des produits, elles sont légion à faire passer des produits de qualité médiocre pour des produits « haut de gamme ». Mais que fait la DGCCRF ? Pas grand chose car d’une part leur nombre d’agents  fonctionnaires se réduit comme peau de chagrin (le gouvernement favorise de ce fait la prolifération d’entreprises, peu importe ce qu’elles font) et d’autre part il n’y a pas réellement fraude mais seulement une présentation textuelle suffisamment ambiguë pour leurrer, berner, tromper, arnaquer un consommateurs pas suffisamment vigilant et qui ne se préoccupe essentiellement que du prix, le plus bas possible pour manger de la merde sans se poser de question.

PS (non, pas le parti !) : bientôt un billet sur tous les « pseudo-médicaments miracles » et « naturels » qui guérissent presque tout depuis les cors aux pieds jusqu’à la surdité en passant par la prostate et qui, en plus, vous font maigrir. Bienvenue aux crédules.

Mots-clefs :, , ,

 
0

Une atteinte grave à la laïcité

Publié par admin le 25 sept 2019 dans Enseignement, Humeurs

La FCPE ose publier « ça » :

Femme-voilee_FCPE

« Et alors », qu’elle dit la madame ! Alors là, nous atteignons l’ignoble. Comment peut-on autoriser et même promouvoir l’utilisation d’une femme portant (un voile) une serpillère sur la tête qui affiche ostensiblement son appartenance à une religion où la femme est brimée.
Que des mamans musulmanes accompagnent les sorties scolaires, soit, mais qu’elle se comportent normalement sans afficher leur religion. C’est ouvrir la porte à tout et n’importe quoi, jusqu’à en voir peut-être un jour accoutrée, déguisée en « Belphégor » ou en « sac à patate ». Il faut que la laïcité de l’école se poursuive hors de l’école lorsque c’est une activité scolaire. Non, mais alors …
Accueillir tous les parents, oui, mais des parents neutres et laïcs. Ce n’est pas à elles d’imposer leurs coutumes (ridicules coutumes religieuses) mais de s’adapter au mode de vie de notre pays. Sinon, qu’elles mettent les voiles (au sens figuré) !

La FCPE me déçoit profondément. D’habitude je suis assez d’accord avec ses positions antigouvernementales; mais là non alors !

Mots-clefs :, , ,

 
0

On nous aurait menti ?

Publié par admin le 18 sept 2019 dans Humeurs

Le « New York Times » a publié le 14 septembre dernier un article fort documenté et approfondi sur l’incendie de ND de paris et surtout la pollution au plomb qui en a résulté.

Incendie_ND-Paris

Bien loin des propos rassurants de l’état et du gouvernement, propos relayés par les médias complices, il s’avère que le plomb s’est dispersé tout autour de la cathédrale et a empoisonné les sols des habitations et des lieux publics dont les parcs, les écoles et les crèches. L’état, par l’intermédiaire de Macron, se préoccupait beaucoup plus de la reconstruction de l’édifice – en 5 ans qu’il disait « le monsieur »- plutôt que de la pollution et l’intoxication potentielle des habitants en général et des enfants en particulier. Aucune des mesures de l’époque dont les résultats étaient alarmants n’ont été rendues publiques. Comme toujours dans ces cas de pollutions c’est le discours lénifiant-rassurant « circulez, il n’y a rien à voir » qu’on nous ressert en plat réchauffé; tout comme pour l’ancienne et terrible catastrophe de Tchernobyl où les autorités avaient annoncé que le nuage radioactif s’était « arrêté à nos frontières« , mensonge bien entendu dénoncé et démonté quelques années plus tard.

Chaque fois qu’un risque majeur avéré ou potentiel risque d’affoler les population, l’état se garde bien de le divulguer. Il se préoccupe davantage de tenter de rassurer faussement en gardant secret des information capitales mais redoutables que de protéger les habitants. Nous en avons quelques exemples actuellement comme les empoisonnements aux épandages de pesticides divers et variés près des habitations, les nombreuses malfaçons dans la construction de l’EPR, le vieillissement accéléré des centrales nucléaires et les rejets permanents d’effluents radioactifs dans l’environnement, la pollution de l’air par les microparticules et le dioxyde d’azote … (liste non limitative). La seule pollution dont se préoccupe Macron et ses ministres, relayé en cela par de nombreux journaleux qui ne comprennent rien en Sciences, c’est celle au dioxyde de carbone qui, rappelons-le, n’est nullement un polluant, il n’est pas toxique, c’est simplement un gaz à effet de serre, mais il permet à « sa majesté » de se donner bonne conscience en apparaissant (faussement) comme le champion de la lutte pour le climat. Prétendue lutte simplement destinée à pondre de nouvelles normes et nouvelles taxes pour pressurer encore plus le consommateur et enrichir les entreprises.

C’est pourquoi, à toutes les prochaines élections, les français devraient y réfléchir à plusieurs fois avant de glisser leur bulletin dans l’urne. Nos dirigeants et candidats nous mentent en permanence sur les questions environnementales qu’ils mettent en réalité au second plan en se cachant derrière des propos simplement peinturlurés en vert.

Mots-clefs :, , , , , ,

 
0

Côte d’Azur … ou Côte des « citrons » ?

Publié par admin le 3 août 2019 dans Consommation, Humeurs, Nice pratique

On peut légitimement se poser la question après ceci :

Les 'citrons" nous envahissent
Depuis le 2 aout 2019 notre beau pays est relié par des vols directs avec Pékin. le premier vol a vomi une quantité incroyable de ces « faces de citron » sur notre sol. Et ce n’est qu’un début puisque non seulement les « autorités » locales (cricri en tête qui faisant le fanfaron) ont accueilli ces envahisseurs venus de l’est, elles envisagent aussi de créer d’autres liaisons avec Shanghai et Canton. Comme si l’on n’avait déjà pas assez de touristes pollueurs ici.
De plus, ces jaunes viennent de Chine, pays éminemment démocratique comme tout le monde le sait, où l’on espionne chaque citoyen pour le noter et réprimer ses mauvais comportement, pays où le droit de parole, d’opinion et la liberté de la presse n’existent pas. Pays où l’on interne dans des camps de rééducation ceux qui ne veulent pas « marcher à la baguette ». Pays qui n’hésite pas à s’immiscer et à contrôler le peu de libertés qui existent dans les territoires « indépendants » de Hong-Kong. Pays qui nous fourgue déjà tout un tas de marchandises et même des fruits et légumes douteux.

La venue de ces individus ne bénéficiera qu’aux gargotiers-hoteliers-boutiquiers qui en profitent déjà en augmentant fortement leurs prix : j’ai vu des barquettes de 250g de cerises à Saleya pour la « modique » somme de  3,50€, la boule de glace à 2,70€ et la part de socca à 3,50€. Les autochtones apprécieront ! Nice qui était une ville de riche va devenir une ville vitrine, une ville de façade pour touristes où les vrais niçois travailleurs ne pourront plus habiter ni y vivre correctement. Il faudra alors que « sa majesté » crée des brigades de comédiens jouant le niçois de base pour faire croire aux touristes que la ville est encore habitée par des gens « normaux ».
De plus, venir de ce pays lointain, et d’autres aussi (pays du Golfe, Russie …), par avion est une imbécilité monstre, une attaque à l’environnement, un déni du dérèglement climatique.

Il faut que les mentalités changent, que l’on cesse de vouloir à tout prix faire venir des touristes chez nous pour « faire du fric ». Ce n’est qu’à cette condition que notre environnement sera protégé et que peut-être la vraie vie des habitants sera préservée.

Chinois : go home !

Sur la Côte d’Azur, seuls les citrons de Menton (IGP) ont le droit de cité.

Mots-clefs :, , , , , , , ,

 
-

Elections européennes : entre tristesse et joie

Publié par admin le 27 mai 2019 dans Humeurs

Le résultat des urnes est tombé :

Elections europeenes 2019

[ Les couleurs de ce graphique n'ont pas été "choisi au hasard" (comme disent très souvent les médias, alors que s'il y a un choix c'est bien entendu que le hasard n'intervient pas, un choix obéit à des critères de sélection alors que le hasard est totalement aléatoire).
Le noir pour le FN, c'est évident puisque ce parti est d'extrême droite à tendance "nazillarde" ; le bleu foncé pour LREM puisque ce parti est de droite quoique Macron en dise ; le vert pour les écologiste est évident ; le bleu clair pour LR car ils sont notoirement de droite ; le rouge pour LFI car ce parti est de la vraie gauche ; le rose pour le PS puisque ce croupion de parti est de gauche mollassonne ; le brun pour le parti de Dupont Gnangnan puisque lui aussi est très à droite et que cette couleur rappelle des chemises en d'autres temps ; le gris pour tous les autres car ils sont invisibles dans le brouillard ]

Nous pouvons déjà remarquer que 45,72 % des votants exprimés sont des imbéciles (pour ne pas dire plus … !), des incohérents et/ou des limités du neurone.
En effet, d’abord comment peut-on voter aux élections européennes pour un parti d’extrême droite qui est nationaliste, anti-européen notoire et de plus xénophobe et raciste ? C’est complètement imbécile et incohérent. Ensuite, voter pour la liste dite « présidentielle » est également incohérent compte-tenu de la politique ultra-libérale de ce parti alors que les français et les européens aspirent à une Europe plus sociale, moins inféodée au capital et plus humaine.

Les grands gagnants de cette élection sont les écologistes EE-LV. Les français suivraient-ils enfin la tendance d’autres pays ? L’écologie doit être au centre des préoccupations européennes : lutte contre le réchauffement climatique bien sûr, mais pas que. Il ne faut pas oublier la nécessité de sortir du nucléaire, de limiter la circulation des véhicules diésels, de favoriser les transports en commun terrestres à l’échelle de l’Europe (trains), de lutter contre l’usage immodéré des pesticides dans l’agriculture, de contrôler plus drastiquement les filières agro-alimentaires, de favoriser les circuits courts, de taxer l’importation de produits que l’on fabrique ou cultive en Europe.

Enfin, et c’est un plaisir évident, la dernière remarque est l’effondrement des « Républicains ». Estrosi et Ciotti s’en sont ainsi pris « plein la gueule », c’est très très jouissif.

On peut également regretter que les Alpes Maritimes ont viré très fortement à l’extrême droite. On dirait que ce département devient un repère d’extrémistes, de racistes et d’apprentis fascistes. Vraiment désolant et déprimant.

 

Mots-clefs :, , , , , , , , , ,

Copyright © 2019 Bego.06. Theme signé Laptop Geek. Traduction WordPress tuto.