Carnaval 2016

Publié par admin le 14 fév 2016 dans Consommation, Humeurs, Les fantaisies de Christian, Nice pratique |

Comme chaque année le bouffon est à nouveau de sortie. Cette année c’est le « Roi des médias »

Estrosi_grosse-tete

C’est qu’il en connait un rayon sur les médias, le monsieur. Il ne se prive pas de leur dire aujourd’hui le contraire de ce qu’il a dit hier et le contraire de ce qu’il dira demain (vous suivez ?). Et c’est qu’il les aime les médias, coucou je suis ici, je suis là, je suis partout [rappelez-vous ceci].
Il est omniprésent dans les médias et si ce n’était pas suffisant, il en rajoute une couche à travers tous les « réseaux sociaux » et là il en placarde des choses. En réalité ce n’est pas lui qui rédige et publie tout cela car d’une part il n’en a pas matériellement le temps puisqu’il court en permanence par monts et par vaux, et ensuite il ne sait pas manier ces méthodes modernes de communication, il ne pige rien à l’informatique et aux domaines voisins [rappel ici].
Si vous êtes, au hasard de votre parcours sur le « ouaibe », tombé sur la page « fesse de bouc » de l’individu vous avez pu avoir un avant mauvais gout de ce qu’il vomit en permanence. Toute cette prose est accompagnée des commentaires du public lecteur de ces billets auto-promotionnels; commentaires toujours d’accord avec les dires du personnage, commentaires lénifiants, lèches-bottes et cireurs de pompes. Vous ne trouverez jamais de textes contradictoires ou qui osent simplement soulever un doute; ils sont éliminés rapidement. Je m’y suis essayé …. et me suis retrouvé rapidement en liste noire. Ah, si seulement on pouvait adhérer à une liste de « non-amis » sur ce bidule !
Facebook_aime-pas

Une information pour les touristes qui viennent se faire arnaquer dans notre « bonne ville » par les gargotiers-restaurateurs-vendeurs-de-souvenirs-et-autres-margoulins et qui désirent éventuellement assister à ce « machin » qui n’a plus rien à voir avec les carnavals d’antan (c’est à dire ceux d’il y a 30 ou 40 ans) : c’est maintenant devenu un bidule totalement commercial qui a perdu son âme : la participation du peuple. Tout est ordonné, aseptisé et vendu fort cher.
Sachez cependant que vous pouvez voir GRATUITEMENT les corsi (et oui, c’est le pluriel de corso !) carnavalesques mais pas pour les batailles de fleurs. Ne vous précipitez pas place Masséna mais installez-vous debout, tout autour du jardin Albert 1°. Là c’est gratuit pour la populace, vous serrez mêlé à des gens ordinaires, au « petit peuple » laborieux. Là vous entendrez parler de la vraie vie, vous entendrez le chant de l’accent local (enfin très peu maintenant) et vous participerez largement à la joie des petits. Et là vous ne risquez pas d’apercevoir Estrosi et sa clique.

carnaval gratuit

carnaval gratuit (cliquez pour agrandir)

Sachez aussi que cette année encore vous aurez droit, en plus et gratuitement, à une « folie » parallèle : le « queernaval ». C’est à dire un défilé ridicule de pédés, gouines et divers travelos (je n’aime pas le langage « politiquement correct », donc je n’utilise pas « gay ») déguisés n’importe comment, et souvent en tenus grotesques et/ou provocantes; la décadance dans toute sa splendeur. Un pseudo-spectacle à ne pas mettre sous les yeux de tous et en particulier pas pour les enfants; des fois que cela leur donnerait de mauvaises idées.

En résumé, amis touristes : pas besoin de venir au Carnaval de Nice, c’est du mauvais réchauffé sans saveur, sans intérêt. De plus, s’il y a moins de monde on respirera mieux, nous, les autochtones.

Mots-clefs :, , ,

Lss commentaires sont fermés.

Copyright © 2019 Bego.06. Theme signé Laptop Geek. Traduction WordPress tuto.