On nous aurait menti ?

Publié par admin le 18 sept 2019 dans Humeurs |

Le « New York Times » a publié le 14 septembre dernier un article fort documenté et approfondi sur l’incendie de ND de paris et surtout la pollution au plomb qui en a résulté.

Incendie_ND-Paris

Bien loin des propos rassurants de l’état et du gouvernement, propos relayés par les médias complices, il s’avère que le plomb s’est dispersé tout autour de la cathédrale et a empoisonné les sols des habitations et des lieux publics dont les parcs, les écoles et les crèches. L’état, par l’intermédiaire de Macron, se préoccupait beaucoup plus de la reconstruction de l’édifice – en 5 ans qu’il disait « le monsieur »- plutôt que de la pollution et l’intoxication potentielle des habitants en général et des enfants en particulier. Aucune des mesures de l’époque dont les résultats étaient alarmants n’ont été rendues publiques. Comme toujours dans ces cas de pollutions c’est le discours lénifiant-rassurant « circulez, il n’y a rien à voir » qu’on nous ressert en plat réchauffé; tout comme pour l’ancienne et terrible catastrophe de Tchernobyl où les autorités avaient annoncé que le nuage radioactif s’était « arrêté à nos frontières« , mensonge bien entendu dénoncé et démonté quelques années plus tard.

Chaque fois qu’un risque majeur avéré ou potentiel risque d’affoler les population, l’état se garde bien de le divulguer. Il se préoccupe davantage de tenter de rassurer faussement en gardant secret des information capitales mais redoutables que de protéger les habitants. Nous en avons quelques exemples actuellement comme les empoisonnements aux épandages de pesticides divers et variés près des habitations, les nombreuses malfaçons dans la construction de l’EPR, le vieillissement accéléré des centrales nucléaires et les rejets permanents d’effluents radioactifs dans l’environnement, la pollution de l’air par les microparticules et le dioxyde d’azote … (liste non limitative). La seule pollution dont se préoccupe Macron et ses ministres, relayé en cela par de nombreux journaleux qui ne comprennent rien en Sciences, c’est celle au dioxyde de carbone qui, rappelons-le, n’est nullement un polluant, il n’est pas toxique, c’est simplement un gaz à effet de serre, mais il permet à « sa majesté » de se donner bonne conscience en apparaissant (faussement) comme le champion de la lutte pour le climat. Prétendue lutte simplement destinée à pondre de nouvelles normes et nouvelles taxes pour pressurer encore plus le consommateur et enrichir les entreprises.

C’est pourquoi, à toutes les prochaines élections, les français devraient y réfléchir à plusieurs fois avant de glisser leur bulletin dans l’urne. Nos dirigeants et candidats nous mentent en permanence sur les questions environnementales qu’ils mettent en réalité au second plan en se cachant derrière des propos simplement peinturlurés en vert.

Mots-clefs :, , , , , ,

Répondre

Copyright © 2019 Bego.06. Theme signé Laptop Geek. Traduction WordPress tuto.