0

L’art et la manière de truquer

Publié par admin le 15 mai 2019 dans Enseignement, Humeurs

MEN_menteur[cliquez sur l'image pour lire cet article très documenté]

C’est une des raisons pour laquelle le sinistre de l’Éducation Nationale, le sieur « Blanquette », veut bâillonner les profs en leur interdisant dans sa loi « pour une école de la confiance défiance » de dire ce qu’ils pensent de lui, de sa bonté, de ses bienfaits, de son ministère, de ses réformes imbéciles et absurdes, de ses circulaires qui ne tournent pas rond, bref tout ce qu’un usager du système est en droit de savoir. Il veut mettre les enseignants au pas afin que seule la « vérité vraie du ministère » soit diffusée largement dans les classes et les médias sans aucune contre-information qui nuirait à la propagande gouvernementale et son lot de fausses nouvelles (« fakenews » pour être à la mode). Ces réformes visant à rendre muets les fonctionnaires font ressembler de plus en plus la France à une dictature : tais-toi et obéis … sinon !

Alors, si les fonctionnaires en général et les professeurs en particulier ne pourront plus alerter le peuple sur le mauvais fonctionnement de leur ministère à cause de cette mise au silence d’office, il restera encore des retraités pour diffuser largement les vraies informations issues de la base … à moins qu’une loi mette également au silence les anciens du système; sait-on jamais avec cette bande de %@$£&*,!

Ecole en danger

Mots-clefs :, , , , ,

 
0

L’aboyeur

Publié par admin le 11 mai 2019 dans Enseignement, Humeurs

Notre aboyeur local, le sieur Ciotti ose écrire « ça » sur sa page « fesse bouc » : (lire aussi ceci)Ciotti debloque

On savait que ce type était haineux envers tous ceux qui ne pensent pas comme lui mais là, il dépasse les bornes !

Il « résume » curieusement les faits. Rien ne prouve une « attaque » envers les policiers; rien ne prouve que le professeur est « d’extrême gauche » (pour Ciotti, tous ceux qui ne sont pas de la droite de son parti sont extrémiste de gauche, et ça lui donne des boutons (rouges)). Pourquoi s’en prendre à ce professeur qui ne faisait que protéger un jeune de la brutalité policière en s’interposant entre les deux protagonistes. De plus, tous les témoignages confirme cela et « on » veut encore nous faire le coup de « la vieille presque sénile qui a perdu l’équilibre et s’est cogné seule la tête« ; mais ça ne prend plus. Si c’est cela « l’agression » d’un policier alors on est entrée en dictature. Ce triste personnage ne semble voir qu’une chose : les manifestants sont tous des méchants et les policiers sont tous des gentils (bienvenue « au pays de Candy » !). De plus, pourquoi demander au Recteur de sanctionner ce professeur ? Il (le professeur) n’a commis aucune faute pendant sa fonction, il était à la manifestation en tant que simple citoyen défendant ses droits pendant une manifestation déclarée et autorisée; ce n’était pas dans le cadre professionnel mais dans le cadre privé. Ciotti semble oublier cela et se ridiculise encore plus (le peut-il ?) en aboyant de plus belle. Il me dégoute de plus en plus.

Mots-clefs :, , , , ,

 
0

Le sinistre de l’Education

Publié par admin le 12 avr 2019 dans Enseignement

Blanquer-sinistre-de-l education

Mots-clefs :, , , , ,

 
0

Blanquer : mensonges et langue de bois

Publié par admin le 3 avr 2019 dans Enseignement, Humeurs

Invité de l’émission « 4 vérités » ce matin sur France 2, le ministre de l’Education nationale s’est entretenu sur les grèves des enseignants et sur sa loi pour « l’école de la confiance ». [Résumé à lire chez "VousNousIls, l'e-mag de l'éducation" ]

Reprenons quelques élucubration du monsieur :

  • Une réforme précipitée
    Cette réforme s’est effectuée « à la va-vite », sans concertation; en quelques mois les programmes ont été produits. Il répond que « la réforme s’étale sur tout le quinquennat« , certes son application est un peu étalée (sur 2 ans seulement; pas sur 5 !), mais sa conception a été vraiment précipitée.
    .
  • La place des mathématiques
    Elles disparassent totalement du tronc commun en première. Cela signifie donc que tous les élèves qui ne choisiront pas la spécialité mathématiques seront privés de cet enseignement. Et le gugusse d’annoncer «  les maths sortent renforcées dans cette affaire ». Ben voyons ! Il y aura des maths de spécialité d’un bon niveau, bonnes pour les scientifiques potentiels mais inadaptées pour les élèves qui se destinent aux sciences économiques. Quant à la culture mathématique de base : envolée.
    .
  • Les établissements publics des savoirs fondamentaux (EPSF)
    Le sinistre de l’Éducation (non, il n’y a pas de faute de frappe !) veut rattacher les écoles au collège du secteur; mettant ainsi de facto fin à la fonction de directeur d’école, la gestion étant assurée par la direction du collège pourtant déjà fort occupée !
    Et le monsieur d’ajouter « Je suis prêt à faire évoluer la loi, dans certains cas il suffit de ramener l’école et le collège au même endroit, ce qui ne signifie pas déménager l’école et supprimer le directeur mais donner plus de force administrative et pédagogique à l’ensemble. Ce sera minoritaire, et pour ceux qui le désirent ». Bien entendu, personne, à moins d’être « fada », ne désire une telle ineptie.
    Bref, ni vu, ni connu, je t’embrouille …

 

Et cela n’est qu’un faible aperçu des inepties et de l’imbécilité de cette réforme que le sinistre veut appliquer coûte que coûte (c’est surtout pour que ça coûte moins). Tout ce micmac est essentiellement destiné à faire des économies budgétaires, à diminuer le nombre de postes d’enseignants, à bourrer les classes; cela sous un « emballage cadeau » qui veut présenter la réforme comme une évolution indispensable pour, soit disant, améliorer le système éducatif. C’est surtout un massacre du système éducatif.

Ecole en danger

Interpelez votre député en lui adressant une lettre pour ne pas voter la loi de cette réforme : ICI

Mots-clefs :, , , ,

 
0

Cure de désintoxication

Publié par admin le 14 mar 2019 dans Enseignement, Humeurs

Ils vous intoxique :

Blanquer danger

Par ses paroles mais surtout ses actes, ce triste personnage surnommé « le sinistre de l’éducation » mène une campagne d’intoxication gravissime et de désinformation à propos de sa réforme du lycée et du baccalauréat. De plus, il tente d’intimider et de menacer de sanctions tous ceux (professeurs, chefs d’établissement, personnels d’éducation et même les élèves) qui tentent de s’élever contre cette réforme par des actions tout à fait légitimes. Jamais dans l’histoire du monde de l’éducation les réformes n’ont été aussi brutales et imbéciles et les menaces aussi violente. Cette répression ministérielle est dans la droite ligne des autres répressions du gouvernement qui se manifeste également par l’usage d’une force violente disproportionnée lors des manifestations dans les rues. Macron et son gouvernement ne veulent rien entendre aux revendications d’une grande majorité des français.

Parents d’élèves et élèves, afin de faire toute la clarté sur la réforme du lycée et du baccalauréat, je vous propose de vous référer aux documents suivants qui vous permettrons d’avoir une approche réaliste et une vue objective de cette réforme; il faut vous désintoxiquer.

Lycée, réforme Blanquer : désintox

Ecole en danger

Piqûre de rappel :

Tout ce que vous devriez savoir sur la (très mauvaise)
réforme du lycée

Mots-clefs :, , , , , , ,

Copyright © 2019 Bego.06. Theme signé Laptop Geek. Traduction WordPress tuto.