0

Le sinistre de l’Éducation invente un protocole sanitaire qui n’en est pas vraiment un

Publié par admin le 18 juin 2020 dans Enseignement

Cela ressemble à un protocole. Il en a l’aspect. Il en a le vocabulaire. Mais c’est un drôle de protocole. Avec ce troisième protocole sanitaire des écoles et des établissements scolaires, le ministère invente un nouveau type de règlement : celui que vous êtes invité à ne pas respecter. En effet, le protocole affiche des règles strictes de distanciation tout en invitant à ne pas en tenir compte si on l’estime nécessaire. Le protocole va très loin dans l’allègement. Mais pas assez loin pour certains syndicats qui craignent de ne pas pouvoir accueillir tous les élèves.

Geometrie-Blanquer[ "le canard enchaîné" (17-06-2020) ]

Cliquez ICI pour lire la suite de l’article [ L'expresso du Café Pédagogique (18-06-2020 ]
Si vous avez le courage de lire le document officiel, il est là.
Et aussi, des plans de classe possibles; mais souvent irréalistes et irréalisables. Ils ont trouvé un nouveau boulot pour les professeurs : « déménageur » ! On se demande vraiment si ceux qui ont « pondu » ces documents ont mis les pieds dans une classe ces dernières années !
.
Il y a bien des règles, mais tout un chacun est invité à ne pas les suivre si les conditions locales l’exigent :
« Si la configuration des salles de classe (surface, mobilier, etc.) ne permet absolument pas de respecter la distanciation physique d’au moins un mètre, alors l’espace est organisé de manière à maintenir la plus grande distance possible entre les élèves les élèves de plus de 11 ans doivent porter le masque de protection dans la classe «  Qu’il dit, le Monsieur ! Très clairement le protocole invite à ne pas respecter la règle de distanciation ! « La distanciation physique doit être maintenue entre les élèves de groupes différents ».
Ces mesures sont-elles vraiment utiles et nécessaires ? Franchement non; puisque dès qu’ils sont sortis du collège, lorsqu’ils qu’ils sont dans la rue, les élèves se regroupent même s’ils sont issus de classes différentes, ne respectent aucune distance et ne portent pas de masque.

Mots-clefs :, , ,

 
0

La géométrie selon Jean-Mimi

Publié par admin le 16 juin 2020 dans Enseignement, Humeurs

Et voila, le sinistre de l’Éducation a pondu de nouvelles directives afin d’obéir à son maître Manu pour faire retourner en classe tous les élèves des écoles et des collèges dès le lundi 22 juin. C’est que les parents en avaient vraiment assez de devoir surveiller le travail donné à leurs chérubins, trop de travail disaient certains; ce qui ne leur permettaient pas de « télétravailler », eh ouais ! Les patrons aussi s’impatientaient : vous pensez, payer 80% du salaire à des employés et ouvriers (oups, pardon, maintenant il faut dire l’absurde « collaborateur », ça fait plus chic) à ne rien foutre, non, mais alors … Sa majesté Manu Ier a donc décidé de remette tout le monde au boulot, et pour cela il fallait libérer les parents de leurs rejetons en ouvrant massivement les vannes du retour en classe; ordre immédiatement appliqué par une nouvelle circulaire.

Le monsieur responsable de la sinistrose de l’Éducation a donc dit « [...] désormais, il faudra respecter une distance d’« un mètre latéral entre chaque élève », et non plus de 4m² par élève [...]« . Ce qui, en bon français ne veut pas dire grand chose et peut être interprété bien différemment selon les personnes.

Distanciation des eleves
Mais, car il y a un gros « mais », le nombre d’élèves par classe n’est pas aussi réduit que le pense le sinistre, en collège un minimum de 25 est rare, les classes étant plutôt bourrées vers 30 et même plus. Se pose alors les épineux problèmes de géométrie dans l’espace pour faire entrer un maximum d’élèves dans un minimum d’espace tout en respectant le 1m de distance imposé Résoudre ce problème est équivalent à résoudre la « quadrature du cercle » dont tout individu qui a normalement suivi des études sait pertinemment que c’est impossible. Mais cela Jean-Mimi ne le sait pas. Il ordonne sans se préoccuper de ce que sont les salles de classes, leur équipement, leur volume et le nombre d’élèves à y faire entrer; chose déjà difficile en temps normal, alors vous pensez qu’avec ces mesures irréfléchies c’est du rêve.
Des professeurs se sont essayés à trouver des solutions, en voici quelques unes : « NousVousIls (16-06-2020)« 

Personnellement j’en ai une autre (de solution). Pendant ces deux longs mois de vacances qui arrivent, il suffit de construire de nouveaux collèges, de nouvelles classes pour les existants, de recruter et former au moins 800 000 professeurs; tout cela afin d’accueillir à la rentrée de septembre des élèves dans des classes à effectif réduit (pas plus de 20) et où la promiscuité ne sera plus qu’un lointain souvenir.

Mots-clefs :, , , , ,

 
0

Merci Jean-Mimi !

Publié par admin le 6 juin 2020 dans Enseignement, Futile-Inutile

Martine-ecole-postconfinement

Mots-clefs :, ,

 
0

Ils sont tombés sur la tête;
ou les ravages du CoVID-19 dans le cerveau de certains « hauts »(?) fonctionnaires de l’E.N.

Publié par admin le 17 mai 2020 dans Enseignement, Humeurs

Je vais vous raconter une histoire ahurissante pour ne pas dire ubuesque.

Biohazard

Mercredi 15 mai au petit matin les principaux de Collège de Seine-et-Marne (77) ont reçu un courriel de la DSDEN-77 intimant à ceux-ci d’ouvrir leurs établissement le 18 juin pour les enfants des « personnels prioritaires ». Cependant, je vous rappelle que le 77 est en zone rouge et que l’ouverture des collèges, même partielle, est reportée … aux calendes grecques. Grand affolement et coup de fils tous azimuts.

Les fonctionnaires de la DSDEN-77 étaient en réunion hygiène et sécurité ce matin là avec les syndicats du 2d degré. Leur rapport ne mentionne alors absolument pas cette « ouverture ». Dans un article du Parisien la DSDEN-77 précise également qu’elle n’a jamais évoqué cette possibilité. Incompréhension totale des syndicats qui répliquent, affolement chez les Principaux. Contacté également, le Recteur de l’Académie de Créteil affirme « qu’il n’est au courant de rien »; mauvaise interprétation d’un courriel sans doute très mal rédigé comme c’est souvent le cas. Nous nageons dans le flou le plus complet.

Nous sommes dirigés par des hauts fonctionnaires fous, des incapables qui de leur propre initiative  donnent des ordres irréalistes et surtout en dehors des lois et règlements. Soit ils sont ensorcelés par Macron et Blanquer et veulent faire du zèle à tout prix, soit leurs neurones sont déjà affectés profondément par les ravages du CoVID-19; Je penche pour les deux hypothèses concomitantes.

 

Mots-clefs :, , ,

 
0

La reprise des cours s’annonce difficile !

Publié par admin le 12 mai 2020 dans Enseignement

Mots-clefs :, ,

Copyright © 2020 Bego.06. Theme signé Laptop Geek. Traduction WordPress tuto.