-

Pour raccourcir, il faut allonger

Publié par admin le 16 déc 2017 dans Futile-Inutile

PACA … vous connaissez, c’est l’affreux acronyme de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, c’est à dire un « machin » artificiel (tout comme la métropole de Nice) qui rassemble des départements littoraux et de la montagne. Ce nom absurde est une mayonnaise qui n’a jamais pris. Un nom trop long à prononcer et à écrire et que les journaleux et hommes (femmes) politiques ont raccourcis en PACA. Ce dernier ne signifiant plus rien et n’évoque rien à l’étranger.Blason_PACA; pardon, Région Sud !

Déjà, lors de son court passage à la présidence de la région, notre Christian local avait donné ordre à son administration d’écrire et de prononcer en entier le nom. Ce temps de parole allongé lui permettait de réfléchir un peu entre-temps. Peine perdue, le nouvel usage n’est jamais arrivé à s’imposer. Puis le monsieur s’en est allé reprendre sa place de maire de Nice en laissant la région à son acolyte Renaud Muselier. Celui-ci vient de faire voter en catimini par le conseil régional un changement de nom pour la région, sans aucune concertation publique des premiers concernés que sont ses habitants. Ceci montre une fois de plus que ces partis de droite se foutent totalement de l’avis du peuple.

Bref, le nouveau nom de la région est :

Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur

Et maintenant SPACA est plus long, affreux et ridicule que PACA. Mais le Président (non, pas le camembert, … le monsieur !) espère qu’à l’usage, pour moins se fatiguer, les gens raccourciront en « Région Sud« . Alors pourquoi ne pas l’avoir fait immédiatement ? Tout simplement parce que nombre d’hommes (femmes) politiques ont un raisonnement de Shadoks : « pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? » .

Région Sud, ce n’est pas mieux que PACA, pour ma part j’aurai préféré tout simplement région Provence puisque tous les départements de cette belle région ont fait parti, plus ou moins, à diverses époques de cette province. Mais non … ça c’est trop compliqué pour les politiques !

Mots-clefs :, , , , , ,

 
-

Adieu l’idole

Publié par admin le 9 déc 2017 dans Futile-Inutile

Vivement que tout ce ramdam autour de ce personnage soit terminé.

Les gens m’appellent l’idole des vieux …

Mots-clefs :, ,

 
-

Trop c’est trop

Publié par admin le 6 déc 2017 dans Futile-Inutile, Humeurs

Hier c’était Jean d’Ormesson qui disparaissait; aujourd’hui c’est Johnny. Certes, certains peuvent le regretter mais pourquoi les médias nous en gavent.

Toute la journée ce ne sont que reportages, émissions spéciales, et autres entretiens sur ces deux personnages. Les radios et les télés nous en assènent à longueur de journée, à vomir. Qu’ont-ils apportés à la société à part de la littérature de peu d’intérêt et des chansons vociférantes, rien de bien utile. Alors, messieurs et mesdames les commentateurs(trices) [vous remarquerez au passage que je n'utilise pas l'affreux et peu pratique "point médian"] contentez-vous d’annoncer leur décès et passer à autre chose; d’autant plus que vous n’en faites pas autant lorsque des scientifiques nous quittent, eux qui apportent beaucoup à notre société. Revoyez un peu les priorités, messieurs-dames les journaleux(leuses) !

Mots-clefs :

 
-

Horreur(s) !

Publié par admin le 2 déc 2017 dans Futile-Inutile, Les fantaisies de Christian

Le rond-point de la Place Commandant Gérôme comporte une (ou deux ?) horreur(s) :

Estrosi-Totor

Nous y trouvons d’une part un « machin » blanc sans doute en matière plastique représentant le chien « Totor » qui est qualifié par certain « d’œuvre d’art » et d’autre part un triste personnage toujours content et imbu de lui-même (oui, celui à gauche sur la photo -bien qu’il soit de droite- , celui qui sourit béatement). Ce chien symbolise-t-il les nombreuses déjections canines qui jonchent abondamment les trottoirs de la ville ? On regrettera le petit îlot central avec un olivier : ICI .

Lequel des deux dépareille le plus ce rond-point ? Difficile de le dire ! En tout cas, personnellement je n’apprécie ni l’un ni l’autre (mais pour « l’autre », vous le savez déjà depuis bien longtemps).

Si vous avez vraiment envie de lire l’article (éminemment élogieux évidemment) sur Nice-Matin, c’est par ICI.

Mots-clefs :, , , , , ,

 
-

« Fesse bouc » innove (enfin)

Publié par admin le 11 nov 2017 dans Consommation, Futile-Inutile

Depuis très longtemps ce bouton était attendu; une énorme majorité de « fesse-bouqueur » imploraient sa création à cause de l’arrivée sur leur page d’un nombre incommensurable de balivernes et autres données fortement inintéressantes.
Ils l’on souhaité, fesse bouc l’a (enfin) fait !

Fesse-bouc_flop

Le Gorafi est le premier média à annoncer la nouvelle qui est demeurée secrète pendant près de 1-an à cause des nombreuses difficultés d’une mise au point extrêmement délicate  :

La firme de Mark Zuckerberg a dévoilé ce matin à la presse l’arrivée d’une nouvelle fonctionnalité sur son site : le bouton « Rien à foutre ». Un bouton qui permet d’exprimer son profond mépris pour une publication dont on n’a, selon les mots de Mark Zuckerberg lui-même, « rien à branler ». [Le Gorafi]

Cliquez ICI pour lire l’article

Pour ceux qui ne connaitraient pas « Fesse bouc » rappelons que c’est un « machin » web complètement inutile qui permet à tout un chacun de perdre énormément de temps au bureau et dans la vie quotidienne. La bonne excuse pour remettre à demain ce que l’on aurait pu faire aujourd’hui.
Il est très utilisé par certains.aines hommes.femmes[1] politiques qui n’ont rien à dire mais qui veulent occuper fortement l’espace médiatique. Estrosi en fait évidemment parti … et ce n’est pas le seul.

____________________________________________________________________________

[1] –> vous pouvez constater que j’ai tenté d’utiliser « l’écriture inclusive ». c’est totalement illisible, n’est-ce pas ? Encore une belle connerie de notre merveilleux siècle.

Mots-clefs :, ,

Copyright © 2018 Bego.06. Theme signé Laptop Geek. Traduction WordPress tuto.